Responsive image

Du show pour encourager les

Culture
Jeanine FANKAM | 18-01-2018 11:48

Camerounais et Américains électrisent la foule au campus de Ngoa-Ekelle.

L’ambassadeur des Etats Unis au Cameroun s’est comporté en vrai "cop’s" à l’esplanade de la cité universitaire où se produisaient hier des artistes des groupes Ruben Binam -Kemit 7 et Camille Thurman and Darrell Green Trio.

Peter Barlerin a préféré parler en face des étudiants plutôt que de le faire assis à sa place, en leur tournant le dos, selon les dispositions protocolaires initiales. Il a refusé d’être couvert par un parasol, sous un soleil cuisant. Les « Cop’s" ont applaudi cette simplicité.

Puis le diplomate a expliqué l’objet de sa visite : « Cela fait exactement un mois et deux jours que je suis en service au Cameroun… Je suis venu avec ma délégation au campus de l’université de Yaoundé I pour soutenir la démocratie. Nous n’avons pas de préférence en termes de candidats, mais nous savons que voter est un devoir citoyen ».

Puis le chef de mission diplomatique a présenté le groupe américain qui devait se produire en Special Guest. « La musique de Camille Thurman and Darrell Green Trion rappelle celle de grands artistes américains qui s’imposent sur la planète dans le Jazz », a expliqué le diplomate. Et le public l’a vérifié. Camille Thurman s’est montrée particulièrement exigeante dans la qualité du son. Puis, le reste s’est décliné en termes de délectation.

Avant d’entamer le show, ce sont les camerounais enflamment le public les premiers. D’abord le Yaoundé University Music dans une gamme variée faite de bikutsi, du gospel, du slow. Puis Ruben Binam et sa bande. Le doigté au piano, la précision à la batterie, la finesse dans les voix pour un public resté accroché.

Le message entre deux prestations est le même : encourager les étudiants à passer par le coin occupé par une partie du personnel de Elecam à l’intérieur du campus pour s’inscrire sur les listes électorales. « 2018 : une année charnière et nous ne devons pas être en marge », « Une année d’élections, faites valoir vos voix », « Voter c’est accomplir un devoir noble ». Votons nos ambassadeurs politiques».

Ces messages ont été rappelés N fois durant la journée, en chantant et en dansant. Et au décompte, le bureau déployé au campus comptait près de 300 inscrits en une seule journée.

La caravane de Ruben Binam Bikoï le concepteur de « Music and Voting » sillonnera toutes les universités d’Etat du Cameroun pour véhiculer le même message. Avec le soutien de son partenaire, Alizes Equateur Records, il reviendra à Yaoundé en mars après avoir presté à Dschang, Buea, Douala, Ebolowa, Bamenda. Cette fois-là, ce sera pour le "clou" au campus de Yaoundé II.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter