Responsive image

Les Mighty Warriors au petit trot.

Sports
Steve LIBAM | 11-10-2016 00:13

La Fédération Zimbabwéenne de football (ZIFA) ferait face à des difficultés financières dans l’élaboration du programme de préparation de la sélection nationale.

D’après des déclarations du porte-parole de la Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA), Xolisani Gwesela, rapportés par le site Internet www.newsday.co.zw, la fédération est à la recherche de sparring-partners pour la sélection nationale féminine, les Mighty warriors. Ce, dans le cadre de leur préparation pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine 2016, qui va se dérouler dès le 19 novembre prochain au Cameroun. « Nous sommes en train de négocier des matchs amicaux et nous sommes en discussion avec la Zambie, le Kenya, la Namibie et d’autres équipes », a déclaré Xolisani Gwesela. Celui-ci a ajouté par ailleurs que la fédération faisait face à des défis financiers mais qu’il espérait que ces difficultés soient résolues avant le début du tournoi.
Cette annonce intervient dans un contexte où l’opinion zimbabwéenne s’inquiète du fait que les Mighty warriors n’aient pas encore débuté leur préparation pour la CAN 2016. Il y a quelques jours, selon www.newsday.co.zw, le sélectionneur, Shadreck Mlauzi, a déclaré avoir proposé à la ZIFA d’entrer en stage le week-end dernier. Mais la fédération a invoqué le manque de ressources financières pour ne pas donner une suite favorable à cette proposition. Compte tenu de l’environnement économique difficile, le staff technique espère que des entreprises pourraient prêter main forte à la fédération. Jusqu’ici, l’équipe du Zimbabwe n’a disputé qu’un match amical remporté 2 buts à 1, contre l’Egypte, sélection également qualifiée pour la CAN 2016. C’était le 20 septembre dernier à Harare la capitale. 
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

« La loi était devenue obsolète »

Economie
Josy MAUGER | 16-07-2018 10:22 | 0 0

   Sophie Mbenoun, directeur de la formation et de l’orientation professionnelle au Minefop.

Le chef de l'Etat vient de promulguer la loi régissant la formation professionnelle au Cameroun. Qu'est-ce qui justifie ce nouveau dispositif ?
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter