Responsive image

Hôpital de la Garnison: le directeur se porte bien

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 24-01-2018 11:32

Mise au point faite par le colonel Abeng Mbozo’o lui-même lundi dernier à la suite de l’attaque d’un convoi militaire par des sécessionnistes jeudi dernier entre Kumba et Ekondo Titi.

Le directeur de la garnison militaire de Douala, le colonel-médecin Abeng Mbozo’o, dont le convoi santé a été attaqué entre Akwakwa et Kumba le 18 janvier dernier, se porte bien. Tout comme les huit militaires blessés. Ce 22 janvier, le médecin a fait une mise au point pour clarifier la situation.

Depuis quelque temps, des opérations de réhabilitation et de construction de centres de santé sont en cours dans la région du Sud-Ouest. Jeudi dernier, alors qu’il est en train de ramener des blessés dont la prise en charge nécessite un plateau technique adapté, son convoi, une ambulance et des pick-up, tombe dans une embuscade entre Kumba et Ekondo Titi. Sur environ 9km et pendant 45 minutes, leurs véhicules seront criblés de balles.

Bien que blessés, les militaires à bord du convoi ont riposté. Au final, le colonel Abeng Mbozo’o, les éléments et les blessés ont pu regagner Douala. Les huit blessés ont été internés à l’hôpital de la Garnison militaire et à l’hôpital général. « Je suis sain et sauf.

Quelques impacts de balles au niveau de mon postérieur, mais rien de grave », explique le colonel. Il poursuit :

« J’ai vécu un rodéo ce jour-là, mais nos militaires sont de valeureux soldats. Même blessés, ils ont réussi à tenir tête aux assaillants ». Les blessés soignés dans les formations sanitaires de Douala sont désormais hors de danger.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter