Cameroon-Tribune

Responsive image

Sucre, riz, poisson….: Approvisionnement garanti

Economie
Michèle FOGANG | 24-01-2018 11:43

 Lors d’une concertation hier au Mincomerce, les opérateurs économiques ont donné l’assurance que les produits de grande consommation seront disponibles au cours du premier trimestre.

Zéro pénurie, zéro spéculation et satisfaction du consommateur. C’est ainsi que se résume le mot d’ordre au ministère du Commerce (Mincommerce) pour l’année 2018. Afin d’y parvenir, le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana a réuni autour de la table les opérateurs nationaux de différentes filières au cours d’une concertation hier à Yaoundé.

« Il était question de veiller à la sécurisation des approvisionnements et à l’impératif de régulation du marché intérieur », a-t-il expliqué.

Principal enjeux de la rencontre, l’analyse des perspectives d’approvisionnement du marché national au titre du premier semestre de l’année en cours.

Un constat se dégage de l’exposé des acteurs des filières sucre, riz et poisson qui se sont succédé devant le ministre. Constat majeur, d’importants stocks de ces produits de première nécessité sont disponibles. De quoi ravitailler l’espace commercial national.

Cependant, l’on note pour le cas de la filière sucre, un surdimensionnement de l’offre. D’après les représentants de Sosucam, Sumocam et Soacam, le sucre est importé en abondance du Darfour et du Nigéria. Ce qui cause une explosion de la contrebande, notamment dans le Littoral pour ce qui est du sucre en poudre. De ce fait, les opérateurs craignent une potentielle rareté du sucre en carreau, le sucre en poudre se vendant au détail.

Cependant, les acteurs s’accordent pour annoncer une couverture maximale de la demande en période de Ramadan.

Disponibilité également assurée du côté de la filière riz. Seulement, les opérateurs veulent mettre un accent sur le riz 25% sollicité par la grande partie des consommateurs. Face à la difficulté de production de céréales à l’Extrême-Nord liée aux contraintes climatiques, le ministre a recommandé un renforcement du ravitaillement de cette région.

L’exercice s’est également étendu à la filière poisson. « Les poissonneries débordent », ont déclaré les acteurs de la filière.

Face au problème d’absence du gros maquereau observé, le représentant de Congelcam a annoncé pour bientôt la venue d’un bateau en provenance d’Afrique du sud et de Namibie. Cependant, les opérateurs souhaitent que les commerçants orientent les consommateurs vers d’autres variétés disponibles.

De manière générale Luc Magloire Mbarga Atangana a prescrit une chaîne de solidarité pouvoirs publics/opérateurs autour du consommateur. Pour ce qui est du poisson, il a prescrit un délai de quatre semaines pour le retour du « gros » maquereau sur le marché.

Dans la même perspective, le Mincommerce  a reçu les opérateurs des filières farine de blé et pâtes alimentaires, huile de palme, huiles raffinées et produits dérivés, ciment ainsi que la filière fer à béton.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter