Cameroon-Tribune

Responsive image

Promotion de la culture africaine: plaidoyer pour une journée mondiale

Politique
Alexandra TCHUILEU N. | 24-01-2018 12:18

 Hier, trois chefs traditionnels de l’association Intercultural Group of Traditional Chiefdoms ont porté leur message hier à la Sopecam.

Ils espèrent faire bouger les lignes, mais surtout les mentalités. Dans la prise en compte de la culture africaine dans le quotidien et la perception des Camerounais, jeunes ou âgés. C’est en filigrane le message porté par trois chefs traditionnels.

Sa Majesté Assiga Alphonse, président des chefs traditionnels de Yaoundé III, S.M. Essombey Ness, chef traditionnel de Sodiko-Douala et S.M. Mafany Njie Martin de Liongo-Buea, ont effectué une visite de travail hier à la Société de Presse et d’Editions du Cameroun (Sopecam). A cette occasion, ils se sont entretenus avec Shey Peter Mabu, le directeur général adjoint de la structure.

Au cours des échanges, les chefs traditionnels qui représentent l’association baptisée Culutrac (Intercultural Group of Traditional Chiefdoms) ont expliqué leur ambition de faire inscrire la date du 24 janvier comme journée mondiale de la culture africaine.

Au moins, un pas est déjà franchi, selon eux, avec la signature à Khartoum le 24 janvier 2006, de la Charte de la renaissance culturelle africaine par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine.

En attendant sa ratification par le Cameroun, les chefs traditionnels envisagent des activités allant déjà dans ce sens.

« Nous souhaitons les changements dans les habitudes. Que chaque 24 janvier, on invite par exemple les élèves à se vêtir d’une tenue traditionnelle pour aller à l’école. Ou encore que dans les journaux, on rédige même un article en langue nationale », a expliqué S. M. Essombey Ness.

A cet effet, ils ont rencontré le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, ainsi que le ministre de la Communication. Ils envisagent également des échanges avec les ministres de l’Education de base, des Enseignements secondaires et de l’Enseignement supérieur.

Ce mercredi, à l’esplanade de la sous-préfecture de Yaoundé III, les chefs traditionnels de Culutrac organisent des activités englobant les danses traditionnelles et les expositions d’art, en compagnie d’environ 80 chefs traditionnels venus de tout le Cameroun.

Après la première édition de cette journée célébrée à Douala en 2017, les chefs envisagent la ville de Maroua à l’Extrême-Nord pour célébrer la troisième édition en 2019.
 

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter