Group C: le Nigeria et la Libye qualifiés

Sports
Jean Marie NZEKOUE | 25-01-2018 06:40

Les deux leaders du groupe C ont obtenu leurs tickets mardi soir pour les quarts de finale.

Le Nigeria et la Guinée équatoriale, deux équipes du groupe C basé à Tanger, se sont retrouvés mardi soir au Grand Stade d’Agadir dans le cadre d’une rencontre déterminante pour la suite de la compétition. Le principal enjeu de ce match était de désigner l’une des équipes qualifiées pour les quarts de finale dans un groupe qualificatif très serré avec le Nigeria en tête (4 pts), suivi du Rwanda (4 pts) et de la Libye (3 pts).

Pour les Nigérians, une victoire était donc impérative pour consolider leur position. Alors qu’on assistait jusque-là à une rencontre relativement équilibrée avec des actions de part et d’autre, le premier coup de tonnerre de la soirée est venu de la Guinée équatoriale dont l’attaquant Salvador Nsi a ouvert le score d’une tête rageuse à la 40è minute.

Jusqu’à la pause, les poulains du coach Rodolfo Diaz semblent tenir leur première victoire du tournoi. Bien que déjà éliminés, ils semblent euphoriques, multipliant des raids dans le camp adverse.

Le retour sur terre peu après la reprise n’en sera que plus brutal, après trois coups de becs meurtriers assénés par des rapaces affamés. Le Nigeria va revenir au score dès la 59è mn lorsque sur un coup franc anodin, Anthony Okpotu  propulse le ballon au fond des filets. Ekundayo Ojo et Rabiu Ali entrés en cours de jeu, salent l’addition et s’imposent avec la manière.

L’autre scénario improbable de la soirée est venu du match Rwanda-Libye disputé à Tanger. Deuxièmes du groupe C, les Amavubi tenaient leur qualification pour le prochain tour jusqu’à la 3è minute du temps additionnel lorsqu’ils se sont fait surprendre par le but assassin du libyen Abuschnaf qui a du coup propulsé son équipe en quart de finale.

En remportant ce dernier match, le Nigeria a renforcé sa position à la tête du groupe C. Ce qui lui permet de disputer son quart de finale dans sa base de Tanger. Le parcours atypique du Nigeria dans  cette compétition en fait une équipe à suivre.

Avant de passer au second tour, les Super Eagles ont cravaché dur, avançant à pas de tortue, mais avec détermination. Après un pénible match nul au premier match face au Rwanda et une courte victoire (1-0) sur la Libye, les Nigérians ont démontré leur montée en puissance devant la Guinée Equatoriale.

Bien que menés au score, ils ont su trouver des ressources sur les plans physique, tactique et mental  pour renverser la vapeur. Comme le Maroc, c’est l’une des rares équipes à n’avoir pas encore perdu un match jusqu’ici.

Du coup, ils se positionnent comme un des sérieux prétendants à la couronne finale. Il faut pour cela dépasser d’abord la prochaine étape. Quant à la Libye, déjà vainqueur du CHAN de 2014, il rêve d’un autre exploit retentissant. Les deux équipes connaitront leurs prochains adversaires à l’issue des troisièmes matchs du groupe D.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter