Responsive image

Industrialisation: il faut y aller résolument

Economie
Félicité BAHANE N. | 25-01-2018 09:48

L’année 2018, lancée hier dans ce département ministériel a été placée sous le signe de l’implémentation définitive du Plan directeur d’industrialisation (PDI).

Le Cameroun n’est pas à sa première expérience de plan d’industrialisation. Il y a eu trois plans quinquennaux y relatifs, fondés sur des industries de substitution. Sauf que la crise économique des années 80 a hélas, contribué à un recul significatif de l’industrialisation du pays, jadis considéré comme le fleuron continental en la matière.

Aujourd’hui, le gouvernement du Cameroun veut reprendre sa position de pays industriel. D’où l’élaboration récente du Plan directeur d’industrialisation (PDI), objet de toutes les attentions au niveau du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt).

Voilà qui justifie également le thème retenu pour les travaux de la conférence annuelle 2018 des personnels des services centraux et déconcentrés de ce département ministériel. «Plan directeur d’industrialisation (PDI) : reconstruction industrielle nationale pour une croissance économique durable et inclusive ».
Selon le Minmidt, Ernest Gbwaboubou, le PDI est la traduction concrète de la démarche prescrite par le chef de l’Etat, afin d’accompagner le programme d’émergence du Cameroun. « Le PDI est la boussole du gouvernement permettant de conduire désormais, de manière rationnelle et méthodique l’industrialisation du Cameroun », a-t-il précisé.

Rendu à janvier 2018, Ernest Gbwaboubou explique que l’opérationnalisation du PDI n’est pas achevée. Il y a un dernier atelier qui mérite de se tenir avec le secteur privé.

«Nous sommes justement en discussion avec les organisations socio-professionnelles. 2018 va donc marquer la finalisation de la mise en œuvre du plan, avec l’élaboration des textes d’application du Code minier et passer à la deuxième phase », a indiqué le Minmidt. Laquelle consiste à l’élaboration de deux lois sur le PDI : la loi d’orientation et la loi de planification stratégique.

Mais déjà, les secteurs prioritaires de l’industrialisation sont définis. Il s’agit de l’agro-industrie, l’énergie et le numérique. L’Etat espère provoquer une constellation industrielle autour de ces secteurs-clés et les développer de façon équilibrée sur son territoire, en termes de zonage et d’aménagement.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter