Responsive image

Centre: le BIP mieux exécuté

Regions
Théodore MANDJANA (Camnews) | 26-01-2018 07:28

Eséka (Nyong et Kelle) - Traquer les acteurs qui bloquent le processus d’exécution des projets, Envisager des plaintes en justice contre les entreprises aux projets à problèmes pour les contraindre à achever ou réaliser leurs travaux, adresser des correspondances aux maires pour exécuter les travaux d'entretien routier, interdire aux entrepreneurs défaillants de soumissionner cette année.

Telles sont quelques-unes des principales recommandations issues des travaux de la quatrième et dernière session du comité départemental de suivi de  l'exécution du budget d'investissement public (BIP) de l'année 2017 dans le département du Nyong et Kelle.

Si le comité s'est réjoui de la réalisation de quelques projets à problèmes dont certains dataient de 2014, il a néanmoins déploré le faible taux d'exécution du BIP dans le département qui est de 64,4%. Une baisse drastique par rapport à 2016, quand celui-ci se situait à plus de 80%.

Pour le secrétaire du comité, Joseph Lothin Elessa, par ailleurs délégué départemental du MINEPAT, cette situation déplorable est due d'une part à la non exécution des projets d'entretien routier et des forages dans certaines communes, et d'autre part à la non remontée systématique et à temps des fiches de suivi des opérations budgétaires par les receveurs municipaux des communes.

 Le comité a félicité et encouragé les maires dont les communes se sont illustrées par un taux d'exécution fort appréciable des projets mis à leur disposition. C'est le cas des communes de Nguibassal (plus de 98%), Bondjock (près de 95%) et Eséka (près de 90%).

Clôturant les travaux, le député Evelyne Djon 2, présidente du comité départemental de suivi de l’exécution du BIP dans le département du Nyong et Kelle , a invité les différents acteurs à rectifier le tir afin qu'en 2018 ce taux connaisse un bond appréciable. C'était en présence du premier adjoint préfectoral d'Eséka, Michel Brice Patrick Noah.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter