Cameroon-Tribune

Responsive image

« Il y a des choses qui n’ont pas encore bien marché »

24 heures
Elise ZIEMINE NGOUMOU | 26-01-2018 10:34

 Sankame Zouberou, Directeur des Affaires générales du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Pourquoi marquer un temps d’arrêt pour évaluer la mise en œuvre de la déconcentration de la gestion du personnel de l’Etat ?

Après la signature par le président de la République du décret 2012 sur la déconcentration de la gestion du personnel de l’Etat et de la solde, les missions jadis dévolues au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative ont été déployées dans les autres départements ministériels. Il fallait donc s’arrêter un moment pour évaluer les acquis et apprécier le niveau d’appropriation de cette réforme par nos propres collaborateurs internes, mais aussi les autres ministères.

Comment se matérialise concrètement cette déconcentration de la gestion du personnel de l’Etat au quotidien ?

Chaque département ministériel à ce jour produit les actes d’avancement de son personnel et les mises à la retraite. Ces départements paient également les soldes de leurs personnels ou les prestations familiales. Nous avons déployé cette déconcentration dans plus de 30 administrations. Et il est à noter que tout le monde ne va pas au même rythme. Il est donc important de savoir ce qui a marché ici et pas là-bas, pour mettre en place les stratégies afin de rattraper les insuffisances.

Est-ce à dire que des fonctionnaires n’ont plus besoin de quitter l’Est ou l’Extrême-Nord pour venir suivre un dossier à Yaoundé ?

Ce n’est plus nécessaire. Les fonctionnaires n’ont plus besoin de venir à Yaoundé pour suivre leurs actes d’avancement d’échelon ou de liquidation de droits. Ces actes sont pris dans leur département ministériel. Mais la satisfaction n’est pas encore totale pour chacune de ces administrations. C’est pour cela que nous évaluons la mise en œuvre de la réforme, parce qu’il y a des choses qui n’ont pas encore bien marché.

Par exemple ?

La compréhension même de la déconcentration. A ce jour, il y a des agents publics qui continuent de déposer les actes de liquidation à la fonction publique alors que c’est dans leurs départements ministériels que cela devrait se faire. Certains n’hésitent pas de parler de lenteur administrative pourtant, le dossier a été déposé au mauvais endroit. Ce sont des démarches et bien d’autres procédés à rectifier pour la bonne implémentation  de la déconcentration de la gestion du personnel de l’Etat.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

A Proximity Public Service

Politique
Joseph LE | 13-08-2018 12:30 0 0

Address by Joseph LE, MINFOPRA at the inaugural press briefing, Yaoundé, 8 August 2018.

“The Minister of Communication and dear colleague;
The Secreta...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter