Responsive image

Journée mondiale de la lèpre: le Cerac communie avec les malades

Societe
Yvette MBASSI-BIKELE | 29-01-2018 06:34

C’était hier à l’ancienne léproserie de l’hôpital Jamot à Yaoundé, dans le cadre de la 65e édition de la commémoration.

Le Cameroun s’est joint à la communauté internationale hier, 28 janvier, pour célébrer la 65e Journée mondiale de la lèpre. A Yaoundé, l’événement a revêtu un cachet particulier. Ce, grâce à l’implication du Cercle des amis du Cameroun (Cerac), association caritative créée par la première dame, Chantal Biya. Une délégation de l’institution s’est déportée dans cette ancienne léproserie avec de nombreux dons.

Sacs de riz, de haricot, sel, cartons de poissons fumés, savons, huile végétale raffinée, sucre, vin rouge, des palettes de boissons gazeuses et vêtements pour les malades. Des médicaments et autres produits d’entretien. Cerise sur le gâteau, un bœuf sur pattes envoyé par l’épouse du chef de l’Etat. De quoi permettre aux anciens malades de célébrer cette journée dignement. Au total, ce sont 150 anciens malades et leurs familles qui ont bénéficié de la générosité du Cerac.

Placée sous le thème « Un seul enfant atteint de la lèpre est un malade de trop », la journée mondiale dédiée a aussi été l’occasion de sensibiliser contre un fléau qui, tout en tendant à disparaître, a encore des poches endémiques de résistance dans certaines parties du pays. Notamment dans les régions de l’Adamaoua, de l’Est et du Centre.

Raison pour laquelle le Pr Sinata Koula Shiro, secrétaire général du ministère de la Santé publique et représentant son ministre empêché, a insisté sur la précocité du dépistage et de la prise en charge, les symptômes qui doivent alerter et la disponibilité des traitements dans les formations sanitaires du pays.

Georgette Nlang Prevost, présidente de l'Association nationale des handicapés de la lèpre du Cameroun (ANAHLCAM), représentante des bénéficiaires des dons du Cerac a exprimé toute la reconnaissance de ses pairs à l’institution.

« Le thème de cette journée sonne comme une révolte, un ras-le-bol. Il nous rappelle que nous devons faire bloc pour barrer la route à toute nouvelle infection. […] Nous devons tous rester mobilisés, et mettre tout en œuvre pour éradiquer la lèpre au Cameroun. Notre présence ici et maintenant témoigne la compassion, la solidarité et le souci du partage qui animent Mme Chantal Biya et tout le Cerac », a soutenu le chef de délégation, Mme Marie Thérèse Abena Ondoa, ministre de la Promotion de la Femme et de la famille.

Encourageant les malades à participer à la construction du Cameroun, elle leur a transmis le message de la première dame relativement à leur réinsertion sociale. « Malgré le handicap et les mutilations qui frappent certains d’entre vous, vous êtes des Camerounais à part entière. Tous ceux qui en ont encore les moyens physiques doivent travailler pour redevenir autonomes », a-t-elle insisté.

C’est sur un vibrant hommage à tous ceux qui se dévouent au quotidien pour combattre et éradiquer la lèpre, puis la remise des dons aux bénéficiaires que la cérémonie a pris fin. Laissant place à des réjouissances populaires.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Décret N°2018/314 du 23 mai 2018 portant Ratification de l’accord de prêt d’un montant de 30 000 000 d’euros, soit 19 678 710 000 francs CFA, conclu le 19 mars 2018 entre la République du Cameroun et la BMCE Bank international PLC, pour le financemen

Presidential
Paul BIYA | 24-05-2018 11:46 | 0 0

Le président de la République décrète,

Vu la Constitution;
Vu la loi N°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 ;
Vu l’ordonnance N° ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter