Responsive image

Plan triennal « Spécial Jeunes »:Lumière sur les premiers financements

Politique
Jean Francis BELIBI | 29-01-2018 10:27

Les 2 150 projets issus de la première cuvée sont répartis dans les dix régions du Cameroun.

Tout semble désormais se mettre sur les rails, en ce qui concerne la mise en œuvre des projets du Plan triennal « Spécial Jeunes » (PTS-Jeunes), conformément au vœu émis par le président de la République dans son message à la nation le 31 décembre dernier.

Les travaux du Comité de pilotage de l’Observatoire national de la Jeunesse (ONJ) élargis au Comité de suivi de la mise en œuvre du PTS-Jeunes, présidés  mercredi dernier au Palais polyvalent des sports de Yaoundé par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou, ont permis de relever que tout est désormais mis en œuvre pour un lancement effectif de ce Plan qui, selon l’annonce faite par le président de la République le 10 février 2016, va concerner 1,5 million de jeunes pour un coût de 102 milliards de F.

La première cuvée de bénéficiaires, sélectionnée en 2017, concerne 2 150 jeunes, soit 1 413 hommes et 737 jeunes femmes issus des dix régions du Cameroun. Pour le financement de leurs différents projets, les pouvoirs publics ont prévu la rondelette somme de 3,317 milliards de F.

Sur les secteurs choisis pour le financement des projets portés par ces jeunes Camerounais, il convient de relever que, selon le Fonds national d’insertion des jeunes (FONIJ) qui se veut le bras financier de l’ensemble du dispositif d’appui à l’insertion socio-économique des jeunes mis en place par le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, on les retrouve dans le domaine de l’économie numérique avec un total de 832 projets pour un montant de plus de 411 millions de F puis de l’agriculture qui compte 771 projets pour un coût de plus de 1,6 milliard de F.

Viennent ensuite l’industrie et l’artisanat avec 544 projets pour un montant de 1,276 milliard et l’innovation avec trois projets pour un peu plus de 20 millions de F. Sur les emplois directs attendus de cette première cuvée, et toujours selon les estimations du FONIJ, l’on devrait en dénombrer plus de 22 000.

Il convient de souligner que, toujours pour l’année 2017, deux autres cuvées de jeunes devraient bénéficier de financements. Ainsi, la seconde comporte 847 projets pour un financement global de 3,517 milliards de F alors que la 3e cuvée comporte 838 projets.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

20 mai 2018: Grandiose

Politique
Rousseau-Joël FOUTE | 22-05-2018 09:12 | 0 0

Le président de la République, Paul Biya, a présidé dimanche dernier le défilé militaire et civil au Boulevard du 20 mai.

C’est à 10h15 que le président de la République, Paul Biya, arrive au Boulevard ...
Lire la suite

Le triomphe de l’unité

Politique
BADJANG ba NKEN | 22-05-2018 09:10 | 0 0

Commentaire

La fête du 20 mai est un grand moment d’exaltation de l’unité nationale. Une occasion idoine pour les filles et fils du Cameroun, par-delà leurs différences, de manifester leur joie d’appartenir à un ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter