Responsive image

Paroisse Marie Médiatrice d’Etoudi: des prières pour le chef de l’Etat

Politique
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 29-01-2018 10:28

C’était hier en présence de son représentant personnel, Naseri Paul Bea, gouverneur de la région du Centre.

Ce n’était pas un dimanche comme les autres en la chapelle Marie Médiatrice d’Etoudi hier à Yaoundé. Au cours de la célébration eucharistique, des prières ont été élevées au ciel pour le chef de l’Etat, Paul Biya, son épouse Chantal, ses enfants, sa famille biologique et toute la nation camerounaise.

Les fidèles ont honoré le rendez-vous initié par le curé, Jean Augustin Otu Ntolo, en présence du représentant personnel du chef de l’Etat, Naseri Paul Bea, gouverneur de la région du Centre, des membres du gouvernement, des députés, autorités administrative et traditionnelle.

« L’équipe pastorale a décidé de prier pour le président de la République, Paul Biya, notre président afin qu’il continue de remplir sa mission dans le respect de la loi de Dieu. Nous appartenons à Dieu et lorsque nous prions, le Seigneur répand ses grâces », a indiqué le curé dans sa prière d’introduction.

Parce que toute action utile doit être soutenue par la puissance de Dieu et que diriger un pays est une lourde mission, la paroisse Marie Médiatrice d’Etoudi, inspirée par l’action du Saint-Esprit a confié son grand et premier paroissien, Paul Biya au Tout-Puissant.

« Notre prière ne va pas seulement à l’endroit de l’homme mais aussi de tous les Camerounais. Nous avons aussi pris l’engagement de prier pour tous ses proches collaborateurs. Tous, nous sommes responsables de la République. Chacun de nous a une mission dans l’exercice de ses fonctions », a poursuivi le curé. Et d’ajouter : « Je m’acquitte de mon devoir en tant que curé en priant pour notre président parce que tout pouvoir vient du Très-Haut ».

Dans son homélie en ce quatrième dimanche de l’année liturgique B, l’abbé Jean Augustin Otu Ntolo s’est inspiré des textes liturgiques tirés de l’évangile de Saint Marc pour montrer que l’autorité vient de Dieu. C’est ce qui explique que l’exorcisme de Jésus-Christ chasse les démons.

C’est la mission du fils de Dieu pour lutter contre les forces du mal. « Jésus-Christ enseignait en homme qui a autorité. D’où la différence entre ce que prêche le Sauveur de l’humanité et les scribes », a expliqué le curé.

A la fin de l’eucharistie, l’équipe pastorale a remercié le président Paul Biya pour sa contribution financière aux travaux du Sanctuaire marial d’Etoudi. Un sanctuaire de foi dont le chantier évolue avec les terrassements et trouaisons pour les pylônes devant porter la Madonne d’une hauteur de 10 m.

Pour témoigner de l’effectivité du chantier de ce lieu de prière devant accueillir plus de 20 000 pèlerins, le représentant personnel du chef de l’Etat y a effectué une visite.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter