Responsive image

« Nous pouvons avoir autant de candidats qu’il y a de régions »

Politique
Jean Francis BELIBI | 30-01-2018 01:06

 Jean Tsomelou, Secrétaire général du Social Democratic Front (SDF)

La conférence régionale du SDF pour le Nord-Ouest a récemment procédé à la désignation du Chairman John Fru Ndi comme candidat à sa propre succession lors de la Convention prévue du 22 au 24 février 2018. Y a-t-il lieu d’attendre des candidatures venant d’autres régions du pays?

La procédure au sein du Social Democratic Front est très claire. J’attends encore jusqu’au 8 février prochain pour le dépôt des dossiers de candidature aux différents postes. Pour l’instant, c’est la presse qui m’informe de ce que certaines régions ont déjà désigné leurs candidats à certains postes. Au niveau du Secrétariat général, nous attendons que les régions terminent les primaires. Pour ce qui est des candidatures aux différents postes ouverts au sein du SDF, seuls les présidents régionaux peuvent mieux répondre pour l’instant aux sollicitations des régions qu’ils dirigent. Sur le plan global, le Secrétariat général est encore en attente.

Ce qui veut dire en clair que chaque région peut présenter un candidat au poste de président national ?

Absolument. C’est clair ainsi au sein de notre parti. C’est pourquoi je dis que j’attends jusqu’au 8 février 2018 pour avoir les candidatures des régions aux différents postes qui sont ouverts, dont celui de président national. A ce poste, nous pouvons avoir autant de candidatures qu’il y a de régions.

Des intentions de candidatures fusent déjà pour conduire votre parti à la prochaine élection présidentielle. Qu’est-ce qu’il en est exactement?

Le mode de désignation du candidat à ce niveau est totalement différent de ce qui se passe dans les autres partis. Lorsque cette élection sera convoquée, nous allons tenir un congrès extraordinaire du SDF à l’effet de désigner celui qui va conduire le parti à ce scrutin. Tout militant en règle peut prétendre à cette désignation. Il suffit simplement d’être en règle vis-à-vis du parti. Ceci veut simplement dire que vous disposez de votre carte d’adhésion au sein du parti, que vous êtes à jour de vos cotisations. Il faut ensuite réunir un certain nombre de signatures de délégués présents à la Convention, soit six dans au moins six régions. Le président national n’est pas d’office le candidat du SDF à cette élection majeure.

S’agissant justement de l’actuel président national de votre parti, quelle est sa position par rapport à ce scrutin ?

Franchement, je crois qu’il est mieux placé pour répondre à votre préoccupation. Il ne revient pas au secrétaire général de le faire à sa place.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

20 mai 2018: Grandiose

Politique
Rousseau-Joël FOUTE | 22-05-2018 09:12 | 0 0

Le président de la République, Paul Biya, a présidé dimanche dernier le défilé militaire et civil au Boulevard du 20 mai.

C’est à 10h15 que le président de la République, Paul Biya, arrive au Boulevard ...
Lire la suite

Le triomphe de l’unité

Politique
BADJANG ba NKEN | 22-05-2018 09:10 | 0 0

Commentaire

La fête du 20 mai est un grand moment d’exaltation de l’unité nationale. Une occasion idoine pour les filles et fils du Cameroun, par-delà leurs différences, de manifester leur joie d’appartenir à un ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter