Responsive image

Anafoot: place à la détection

24 heures
Yannick ZANGA | 31-01-2018 09:16

Les faits

Des tests de recrutement annoncés du 1er au 18 février prochain dans les pôles régionaux.

2636. Soit 2246 garçons et 390 filles. Tel est le nombre de jeunes footballeurs enregistrés dans les dix pôles régionaux de l’Académie nationale de football (Anafoot). Des statistiques qui ont été officiellement dévoilées par le directeur général de l’Anafoot, Carl Enow Ngachu, hier à la salle des conférences du stade Omnisports de Yaoundé.

A cet effet, ce dernier n’a guère fait économie de sa satisfaction. «Je puis vous assurer que nous avons été agréablement surpris par la forte demande».

Entrée dans sa phase opérationnelle, l’Académie a procédé du 18 décembre 2017 au 28 janvier 2018, à la première phase de détection. 38 jours au cours desquels les chefs de pôle et leurs adjoints ont prospecté et enregistré des enfants nés en 2005 et 2006. Avec 612 enfants répertoriés (536 garçons, 76 filles), la région de l’Est détient la palme d’or du nombre de jeunes postulants.

Elle est suivie par la région du Littoral qui comptabilise 400 enfants inscrits (375 garçons, 25 filles). Devant les hommes de médias, le Dg de l’Anafoot a expliqué la faible représentativité féminine. «Le nombre de filles, contrairement aux chiffres de départ, a décru du simple fait que, la majorité ne répondait pas aux critères à savoir : être né en 2005 ou 2006», a-t-il développé.

Un tournant décisif de la vie de l’Académie sera amorcé dès le 1er février. Jusqu’au 18 février prochain, ces 2636 talents seront jaugés dans leurs régions respectives par 19 experts.

Durant trois jours, les futures étoiles du football camerounais seront anonymement évaluées à travers des plateaux et des matchs. Le planning prévoit des tests de sélection du 1er au 3 février dans les régions de l’Extrême- Nord et du Nord-Ouest.

Du 4 au 6 février, les détecteurs séjourneront dans les régions du Nord et de l’Ouest. Du 7 au 9 février, les jeunes footballeurs des régions de l’Adamaoua et du Sud-Ouest seront scrutés.

Du 10 au 12 février, le terrain du Cenajes de Bertoua et le stade Camrail de Douala abriteront les examens d’entrée. La boucle sera bouclée du 16 au 18 février prochain par les régions du Centre et du Sud. A l’issue de cette étape, chaque expert présentera une liste de sélectionnés.

Un dépouillement ultérieur permettra d’établir la liste des 50 (25 garçons et 25 filles) premiers pensionnaires

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter