Universités et grandes écoles: les nouveaux dirigeants

Societe
Elise ZIEMINE NGOUMOU | 31-01-2018 14:11

Aquelques heures de février, mois fixé par le chef de L'Etat pour la rentrée académique à l'Ecole normale supérieure de Bertoua et à la Faculté de médecine de Garoua, il y a du nouveau.

Alors que les examens d'entrée dans ces écoles sont en cours, le président de la République, Paul Biya, a nommé les responsables devant conduire les activités de ces établissements.

D'après le décret du 29 janvier dernier, Véronique Kabeyene Beyala Kamgang est la toute première directrice de l'Ens de Bertoua. L'ancien conseiller technique auprès du recteur de l'université de Ngaoundéré entre ainsi dans l'histoire de cet établissement de la région de l'Est.

Tout comme à la faculté de médecine et des sciences biomédicales de Garoua, Ibrahima Farikou, maître de Conférences, précédemment en service à la faculté de médicine de l’université de Yaoundé I, est le tout premier doyen.

Dans la foulée, l'Ens d'Ebolowa créée en novembre dernier par le chef de l'Etat a également son dirigeant: Salomé Ndjakomo Essiane, maître de Conférence, précédemment directeur adjoint à l'Institut universitaire de technologie de l'université de Douala.

Le Pr. Danwe Raidandi, précédemment directeur de l' ancien Institut supérieur du Sahel prend les commandes de l'Ecole nationale supérieure polytechnique de Maroua. Et à celle de Buea, le Pr. Fidelis Cho Ngwa, chef de département de biochimie et biologie moléculaire est le tout premier directeur.

Au rang des nouveaux doyens figure Robert Nzengwa Ekeri. Le maître de Conférences a été nommé à la tête de la faculté de génie industriel de l'université de Douala. Siméon Pierre Choukem, lui, prend les rênes de la faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de l'université de Dschang, entre autres.

Les vice-recteurs des universités de Bamenda, Buea et Douala ont aussi été nommés par le président de la République. Tout comme les conseillers techniques auprès des recteurs des universités de Dshang et de Ngaoundéré. Sans oublier les directeurs et autres responsables.

Et au General Certificate of Education Board (G.C.E), le Pr. Ivo Leke Tambo est le nouveau président du Conseil de direction. Ils sont près d'une trentaine de responsables au total, à être concernés par le texte du chef de l'Etat.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter