Recyclage: des trésors dans les déchets

Economie
Félicité BAHANE N. | 31-01-2018 15:02

Du plastique à la ferraille, en passant par des restes alimentaires, il y a du potentiel économique dans la récupération.

Tout ce qu’on jette est souvent utile, ou plutôt réutilisable. Plusieurs entreprises prospèrent actuellement au Cameroun, grâce au recyclage des déchets. Déjà, la simple collecte de ces restes, auprès des ménages ou au sortir des industries est un emploi à plein temps pour de nombreux Camerounais.

Il y a par exemple la drêche, restes de maïs et autre malt issus des sociétés brassicoles, particulièrement utile dans l’élevage. Des milliers d’éleveurs prospèrent justement à travers le pays, grâce à ce déchet brassicole.

Autre exemple, la ferraille qui occupe des milliers de collecteurs à travers le pays. Le recyclage des métaux est l’exemple même de l’économie circulaire que le gouvernement du Cameroun promeut actuellement. Que dire des déchets organiques. Tout ce qui pourrit peut être fermenté, afin de produire du biogaz ou de l’engrais organique servant dans l’agriculture. Des dizaines de PME oeuvrent désormais dans ce secteur.

Le plus répandu en matière de recyclage ce sont les déchets plastiques. Plus d’une PME sont actuellement consacrées à la production de pavés à base de plastique. Selon les techniciens, le processus est assez rudimentaire. Il suffit de fondre le plastique dans une cuve à 130°, d’y ajouter du sable fin, remuer à l’aide d’une pelle et verser dans les moules de la forme souhaitée.

La Fondation Coeur d’Afrique de Roger Milla est très engagée dans cette voie. D’ailleurs, elle a récemment lancé le « Projet de valorisation des déchets plastiques selon l’approche Himo, par le pavage écologique des cours et voies d’accès des établissements scolaires au Cameroun ». D’autres promoteurs sont attendus sur ce terrain.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Décret N°2018/314 du 23 mai 2018 portant Ratification de l’accord de prêt d’un montant de 30 000 000 d’euros, soit 19 678 710 000 francs CFA, conclu le 19 mars 2018 entre la République du Cameroun et la BMCE Bank international PLC, pour le financemen

Presidential
Paul BIYA | 24-05-2018 11:46 | 0 0

Le président de la République décrète,

Vu la Constitution;
Vu la loi N°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 ;
Vu l’ordonnance N° ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter