Responsive image

Fête de la jeunesse: le Minjec fait les derniers réglages

Societe
Marie Christine NGONO | 01-02-2018 06:09

 La dernière réunion préparatoire avant le jour-J s’est tenue jeudi dernier à Yaoundé.

Le ministre de la Jeunesse et de l’Education  civique (Minjec), Mounouna Foutsou a réuni ses collaborateurs jeudi dernier pour procéder aux derniers réglages avant le démarrage proprement dit de la « onzaine de la jeunesse ».

Nom adopté par le Minjec pour désigner la semaine de la jeunesse qui va du 1er  au 11 février. Une occasion pour les jeunes de mettre en exergue leurs potentialités, leurs talents et ainsi susciter leur pleine participation et contribution aux défis majeurs qui interpellent le Cameroun.

Pour le ministre, il s’agit d’apporter une visibilité et une lisibilité aux jeunes et ainsi promouvoir des activités post et périscolaires. C’est donc à juste titre que le village de la jeunesse sera ouvert au musée national.

Celui-ci renfermera plusieurs activités, en vue de sensibiliser les jeunes, leur apporter des informations et des formations nécessaire pour leur épanouissement socio économique, culturel éducatif.

Tout est passé au peigne fin lors de cette deuxième et dernière réunion préparatoire. Les présidents des différentes commissions (défilé, protocole, village de la jeunesse, communication, finances…), ainsi que les délégués régionaux qui ont pris part à cette rencontre ont fait le bilan de l’avancée positive des activités. « Il nous reste pratiquement deux semaines. Donc nous allons consolider le travail sur le terrain.

Nous avons des enfants du primaire qui participeront pour la première fois et il faut que le chant soit audible et que le message qu’ils veulent bien porter à l’attention des autres soit entendu.

Parce que nous pensons que le défilé participe à la promotion de l’éducation civique et la consolidation de l’intégration nationale », a confié Sylvain Bengono, président de la commission défilé.

Et la grande innovation de cette 52e édition cette année c’est son lancement dans la diaspora. Il est question de communier et d’échanger avec cette jeunesse sur des préoccupations envisagées.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

20 mai 2018: Grandiose

Politique
Rousseau-Joël FOUTE | 22-05-2018 09:12 | 0 0

Le président de la République, Paul Biya, a présidé dimanche dernier le défilé militaire et civil au Boulevard du 20 mai.

C’est à 10h15 que le président de la République, Paul Biya, arrive au Boulevard ...
Lire la suite

Le triomphe de l’unité

Politique
BADJANG ba NKEN | 22-05-2018 09:10 | 0 0

Commentaire

La fête du 20 mai est un grand moment d’exaltation de l’unité nationale. Une occasion idoine pour les filles et fils du Cameroun, par-delà leurs différences, de manifester leur joie d’appartenir à un ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter