Responsive image

Minmidt: discipline et travail de terrain

Economie
Félicité BAHANE N. | 01-02-2018 06:30

C’est sur ces deux aspects qu’Ernest Gbwaboubou engage ses collaborateurs en 2018. Ceux-là même qui lui ont adressé les vœux de nouvel an vendredi dernier à Yaoundé.

Au-delà de l’opérationnalisation du Plan directeur d’industrialisation (PDI), « cette année, l’accent devra être mis sur le travail de terrain », recommande Ernest Gbwaboubou, ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt).

C’était vendredi dernier à Yaoundé, au terme de la conférence annuelle 2018 des personnels et services centraux et déconcentrés de ce département ministériel, placée sous le thème : « Plan directeur d’industrialisation (PDI) : reconstruction industrielle nationale pour une croissance économique durable et inclusive ». La conférence annuelle s’est clôturée comme de tradition, par la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an au ministre.

Occasion pour Ernest Gbwaboubou de faire une sorte de mise au point avec ses collaborateurs, afin que 2018 se déroule dans un nouveau climat de travail, plus convivial et donc, productif

« 2017 a été une année difficile, entravée d’embuches, d’indiscipline, de déformation de la vérité et de nombreuses niches de corruption », a clairement avoué le Minmidt. Pour 2018, il engage alors le personnel de son département ministériel à mettre la République en avant. « Que 2018 soit une année de changements positifs, redoublement d’efforts constructifs pour plus de visibilité ».

A titre d’illustration, le ministre souhaite que le personnel du Minmidt et les différents acteurs du secteur doivent être plus présents sur le terrain, pour renforcer l’observation de la sécurité des sites miniers, leur restauration et la traçabilité des ressources. « Les chantiers du Minmidt sont énormes mais surmontables, à condition qu’on nous laisse travailler », a conclu le ministre.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Décret N°2018/314 du 23 mai 2018 portant Ratification de l’accord de prêt d’un montant de 30 000 000 d’euros, soit 19 678 710 000 francs CFA, conclu le 19 mars 2018 entre la République du Cameroun et la BMCE Bank international PLC, pour le financemen

Presidential
Paul BIYA | 24-05-2018 11:46 | 0 0

Le président de la République décrète,

Vu la Constitution;
Vu la loi N°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 ;
Vu l’ordonnance N° ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter