Responsive image

« Nous déplaçons les kits pour les inscrire »

Politique
Alexandra TCHUILEU N. | 01-02-2018 10:45

 Michèle Mekeme, Délégué régional d’Elections Cameroun pour le Centre.

Comment se déroulent les inscriptions des personnes handicapées sur les listes électorales ?

Elections Cameroon accorde une attention particulière à la participation des personnes vivant avec un handicap dans le processus électoral. Pour cela, plusieurs actions sont mises en œuvre pour leur faciliter non seulement l’accès aux inscriptions, mais également au vote. En ce qui concerne la révision des listes électorales, les équipes de la délégation régionale du Centre travaillent en synergie avec le ministère des Affaires sociales et les organisations de la société civile qui œuvrent pour la promotion des droits civiques et politiques des personnes handicapées. Nous privilégions à cet effet une communication accessible et déplaçons les kits pour les inscrire là où elles se trouvent.

Quelles difficultés rencontrez-vous sur le terrain ?

En dehors des difficultés inhérentes à leur handicap, mais que nous prenons en compte dans la mise en œuvre de la communication accessible, les personnes vivant avec un handicap présentent généralement les mêmes problèmes que le reste de la population, notamment l’absence de carte nationale d’identité qui constitue la pièce obligatoire pour l’inscription sur la liste électorale.

Quelles dispositions sont prises pour amener le maximum de personnes handicapées à participer à ce processus ?

Les équipes Elecam sur le terrain travaillent en collaboration étroite avec les associations de personnes handicapées. Elles sont prises en compte dans l’établissement de nos programmes de descente. Nous privilégions des actions de proximité centrées sur ces personnes vulnérables. En outre, la question de l’accessibilité aux bureaux de vote est fondamentale pour Elecam. C’est la raison pour laquelle une sélection minutieuse des locaux devant accueillir les bureaux de vote est effectuée pour rendre les personnes handicapées plus autonomes et leur fournir le plus de facilités dans l’exercice de leur devoir citoyen. Cette année, nous allons améliorer le dispositif mis en place en direction des personnes vulnérables pour optimiser la tenue d’élections inclusives dans la région du Centre.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Cameroun-Guinée équatoriale: une relation dense

Presidential
MESSI BALA | 22-02-2018 12:26 | 0 0

Partageant une frontière commune, les deux pays entretiennent en outre des rapports empreints de compréhension mutuelle et de fraternité.

Fraternité et solidarité. Les deux mots résument la relation entre le Cameroun et la Guin& ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter