Responsive image

Centre: la paroisse Maliga en fête

Regions
Théodore MANDJANA (Camnews) | 02-02-2018 10:49

Song-Bayang (Nyong et Kelle) - C'est un temple entièrement rénové le presbytère avec, et paré de ses plus beaux atours, qui a accueilli récemment le culte spécial consacré au changement de dénomination de la paroisse « Maliga » de Song-Bayang dans l'arrondissement de Biyouha.

Une ordonnance du consistoire EPC d'Eseka, qui fait suite à la demande des fidèles de cette paroisse, pour honorer la mémoire du tout premier Pasteur de ce village, pionnier de ladite paroisse  créée en 1967 par le révérend Henri Demosthene Ngue. Ainsi, la paroisse « Maliga » s'appellera désormais la paroisse « Maliga Henri Ngue».

Le culte spécial a rassemblé un collège de pasteurs dont le modérateur de la 60e  assemblée générale de l'EPC, le révérend pasteur Jean Emile Vincent Song, officiant du jour, plusieurs invités de marque au rang desquels le préfet du Nyong et Kelle, Peter Tieh Nde et des centaines de fidèles.

ans son sermon de circonstance inspiré des textes de Pierre chapitre 2, verset 12 et d'Apocalypse chapitre 20, verset 12, le prédicateur, après avoir remercié Paul Henri Ngue, président du comité de développement de la paroisse par ailleurs maire de la commune de Biyouha, dont l'apport à la rénovation du temple et du presbytère a été déterminant, a exhorté les uns et les autres à poser des actes positifs dans la vie.

Des actes qui détermineront le jugement dernier. Pour le pasteur Song, le jugement des hommes est partial et subjectif. Le vrai jugement est de Dieu a-t-il conclu.

La découverte de la plaque commémorative est venue mettre un terme à ce culte animé par plusieurs chorales.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter