Cameroon-Tribune

Responsive image

Humour: clin d’œil aux jeunes femmes

Culture
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 02-02-2018 11:23

 Un  atelier de formation se déroule à l’IFC-Yaoundé en vue de les enrôler en grand nombre.

Danielle Simo Kaping et Josiane Nguimfack, deux étudiantes font partie des cinq jeunes femmes qui prennent part à une séance de formation sur l’humour depuis lundi à l’Institut français du Cameroun (IFC) de Yaoundé. « J’ai appris que l’humour n’est pas là pour conscientiser le public.

C’est d’abord pour faire rire. Nous sommes là en tant que donneur de leçons. C’est juste pour présenter le miroir de la société pour que d’autres puissent se reconnaître à la situation que nous décrions via les sketchs. Le bon sketch doit être court et intéressant et faire accrocher le public aux lèvres. J’apprécie l’exercice d’écriture qui me manquait et les assaisonnements nécessaires pour concocter et servir un bon plat au public », confie Josiane Nguimfack.

Organisé par l’humoriste Charlotte Ntamack, cet atelier a pour but d’initier les femmes à l’écriture des sketchs et à leur montrer comment jouer sur scène. « Il n’y a pas trop de femmes dans la comédie et l’humour. Il faut combler ce gap en les y intéressant et cela passe par l’apprentissage», confie Charlotte Ntamack.

Seule humoriste femme du programme comédie « le parlement du rire » sur Canal + et  lauréate 2013 du programme Visa pour la création, Charlotte Ntamack a décidé de mettre à profit son expérience dans la perspective d’encourager les jeunes femmes à se lancer comme actrices et humoristes.

« Je leur file des astuces pour raconter des histoires drôles qui font rire aux éclats. L’univers de l’humour au Cameroun et même en Afrique regorge très peu ou presque pas de femmes et il faut y remédier parce que bon nombre d’entre-elles ont des talents qu’il suffît d’exploiter », explique-t-elle. Un projet que la gent féminine accueille à bras ouvert surtout que l’écriture des sketchs, apprentissage de tout ce qui est drôle, les intéresse.

Après cette phase pratique, le spectacle de restitution de cet atelier a eu lieu hier à l’IFC-Yaoundé. Demain samedi 3 février aura lieu le spectacle « Je suis Charlotte », dès 19h. Dans ce nouveau spectacle après « Dont cry, stand up », l’humoriste nous fait remonter le temps et nous emporte dans ses rêves.

Avec des mots, sa verve et surtout avec une drôlerie dont elle seule détient le secret. A sa suite, un spectacle de restitution de l’atelier de l’humour se poursuivra avec Moustik le charismatik, humoriste camerounais dans un établissement scolaire.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

A Proximity Public Service

Politique
Joseph LE | 13-08-2018 12:30 0 0

Address by Joseph LE, MINFOPRA at the inaugural press briefing, Yaoundé, 8 August 2018.

“The Minister of Communication and dear colleague;
The Secreta...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter