Responsive image

Mobilité urbaine: un plan pour décongestionner Douala

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 02-02-2018 11:48

 Des études relatives à la construction des futurs pôles urbains secondaires de Ndokoti et Logbessou viennent d’être validées.

La Communauté urbaine de Douala (Cud) va construire cinq pôles urbains dans les arrondissements continentaux de la ville. Pour la phase pilote, Logbessou (dans l’arrondissement de Douala 5e) et Ndokoti (Douala 3e) seront les premiers bénéficiaires.

Il s’agit d’y ériger un maximum d’infrastructures permettant aux populations qui y vivent de bénéficier de tous les services de base, sans être obligées de faire de longs déplacements. En d’autres termes, il est question de faciliter la vie aux populations sur le plan de  la mobilité, le suivi de leurs affaires, etc.

Il y a quelques jours, les résultats des études des plans secteurs concernant Logbessou et Ndokoti ont été présentés lors d’un atelier de restitution présidé par le délégué du gouvernement auprès de la Cud, Fritz Ntonè Ntonè.

Selon le délégué du gouvernement, on a mis le zoom sur deux sites et les études y relatives ont été soumises à l’appréciation de forces vives afin qu’elles choisissent le Ndokoti de demain, avec échangeur, aménagement des espaces dédiés aux commerces et autres activités.

Il y est prévu des malls aménagés pour plus de fluidité et de visibilité, dans les activités des uns et des autres. « Logbessou est un pôle technologique universitaire, qu’il faut également aménager.

Celui-ci qui pourrait permettre aux entreprises internationales de s’installer, aux chercheurs de mener à bien leurs recherches. Il est aussi prévu des centres d’état-civil, des formatons sanitaires, des équipements scolaires. De ce côté on prévoit un minimum de 34.000 âmes », ajoute Fritz Ntone Ntone.

L’urbaniste François Nanfack pense que c’est une aubaine, en ce sens que cela éviterait aux populations de se déplacer de leur zone d’habitation pour le centre des affaires. « C’est un changement radical de la ville de Douala », a indiqué l’urbaniste. La réalisation de ces projets va nécessiter d’importants fonds. Selon la Cud, le pôle de Ndokoti va coûter à lui seul près de 80 milliards de francs.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter