Responsive image

Réhabilitation du barrage de Lagdo: il faut 100 milliards de F

Economie
Josy MAUGER | 02-02-2018 11:54

Le sujet évoqué mardi dernier au cours d’une audience entre le ministre de l’Eau et de l’Energie et le PDG de General Electric.

Le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Basile Atangana Kouna a reçu mardi en audience, Yves Rannou, président directeur général Monde de la branche hydroélectrique de General Electric. Au sortir de cette entrevue, le PDG, a dans un premier temps, indiqué à la presse que le Cameroun avait un potentiel hydroélectrique en Afrique très important.

Et en tant que leader en hydroélectricité, son entreprise souhaitait connaître  comment contribuer à l’utilisation de cette ressource dans un cadre environnemental pour permettre le développement et la croissance du pays. Il précise par ailleurs qu’actuellement, General Electric est impliquée dans le développement du projet de Nachtigal Amont avec un développeur privé. L’entreprise scrute aussi la possibilité de rénover les centrales existantes et vieillissantes dans le pays.

De ce fait, Yves Rannou est surtout venu réitérer la proposition faite il y a quelque temps au gouvernement camerounais, notamment la restructuration des barrages hydroélectriques vieillissants. Ainsi, la centrale de Lagdo avec une capacité installée de 75 MW est en ligne de mire de l’entreprise.

L’on retient que pour l’heure, les études techniques et financières dudit projet sont achevées. Le coût prévisionnel affiché de cette opération est d’environ 100 milliards de F. En termes de travaux, il est question de renouveler les équipements existants avec pour option de faire passer la capacité de l’infrastructure de 75 MW à 80 MW.

Le  barrage hydroélectrique de Lagdo a été mis en service en 1983. C’est la principale source de production d’énergie dans le Réseau interconnecté nord (RIN). Mais, avec une demande qui croit de 7.8% par an, il est impératif de rénover  l’ouvrage qui est arrivé presqu’à saturation sur le plan électromécanique. En plus, sur le plan de l’exploitation, le remplissage de son réservoir souffre des aléas climatiques et environnementaux.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Guinea Conakry: Ruling Party Leads In Local Government Polls

International
Kimeng Hilton NDUKONG | 20-02-2018 15:29 | 0 0

The opposition also put a good showing in several councils in the vote held two weeks ago.

After more than two weeks of wait, results of Guinea Conakry’s local government polls that held earlier this month are out. In most councils whose results have so far been o ...
Lire la suite

Une option sage

International
Paul EBOA | 20-02-2018 15:29 | 0 0

Bulletin

Presque impossible il y a quelques mois, le dialogue politique met momentanément fin à l’agitation politique décriée au Togo au cours du semestre écoulé. Sans aucun doute, le défi consistant à ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter