Cameroon-Tribune

Responsive image

Quand citoyenneté et intégration se conjuguent

Societe
Rabiyatou MANA | 05-02-2018 15:56

A la « Onzaine de la jeunesse », beaucoup se démarquent par leurs œuvres et leur participation.

La « Onzaine de la jeunesse» sur les rails depuis jeudi dernier, est aussi une occasion de mettre en exergue la participation des jeunes dans tous les domaines de la promotion du vivre ensemble et de la citoyenneté. Samedi dernier au Musée national à Yaoundé, « Village de la Jeunesse », ils ont exposé leur savoir-faire, leur savoir-vivre et leur savoir-être.

Notamment sur leur engagement massif dans l’armée pour la protection des frontières et des populations contre les terroristes dans les quatre coins du pays et le déploiement des jeunes fonctionnaires vers des régions autres que les leurs pour servir le pays, sans oublier l’exode des étudiants qui partent à la quête du savoir vers des universités des régions éloignées.

Ce sont là, des facettes de l’engagement des jeunes au service de la citoyenneté et de l’intégration nationale. Elles  ont été détaillées au cours d’une causerie éducative dirigée par le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique.

Le savoir vivre qui est l’un des aspects de l’intégration sociale était aussi au menu de la rencontre. « Je suis originaire du Nord-Ouest et anglophone, j’ai fait mes études académiques à l’Université de Yaoundé II et j’ai des amis francophones, Nordistes et autres», confie Ngum Ranson, étudiant qui a facilement réussi à s’intégrer.

Comme lui, beaucoup d’autres jeunes participent à cette promotion. Pour certains, les cultures se partagent. « J’aime manger le eru et les mets traditionnels du Nord, malgré mes origines sudistes », souligne Elise Amélie.

 La jeunesse camerounaise qui représente environ 51% de la population selon les résultats du dernier recensement générale de la population et de l’habitat (RGPH), participe sans cesse au vivre ensemble et au multiculturalisme. Les activités de la « Onzaine de la jeunesse» tournent donc autour de ces valeurs. « Il est question d’une exposition des œuvres de l’esprit, centrée sur le thème : Jeunesse, Citoyenneté et vivre ensemble harmonieux.

Nous avons une activité dénommée carrefour des échanges où il est question d’une série d’activité à l’exemple des challenges culturels. Nous avons des causeries éducatives qui visent à conscientiser nos jeunes sur les fléaux qui minent notre société.

Nous débattons aussi sur les enjeux du bilinguisme, du multiculturalisme, de la connaissance de nos symboles nationaux», explique Elisabeth Maiba épouse Aly, coordonnatrice nationale du projet d’Education populaire civique et de l’Intégration nationale au ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter