Responsive image

Développement de l’élevage à l’Extrême-Nord: le Prodel lancé à Maroua

Economie
Joël MAMAN | 05-02-2018 06:26

C’est un projet d’un montant de 60 milliards de F financé par la Banque mondiale. Le but, améliorer la production en quantité et en qualité.

60 milliards de F. C’est le montant global du Projet de développement de l’élevage (PRODEL) que le Dr Taïga, ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales est venu officiellement lancer, vendredi 02 février dernier à Maroua.

Cet argent, fruit de la coopération entre le Cameroun et la Banque mondiale, vient consolider la production dans ce secteur, dans le but d’améliorer la productivité des systèmes sélectionnés de production en élevage, la commercialisation de leurs produits pour les bénéficiaires ciblés et d’apporter une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d’urgence dans le secteur de l’élevage.

Dans ses propos de circonstance, le Minepia reconnaîtra « que la situation n’est guère facile pour les éleveurs dans cette partie de notre pays, à cause des exactions des terroristes de Boko Haram ».

Mais on n’ignore pas que dans la région de l’Extrême-Nord, l’élevage des bovins et petits ruminants constitue une source de revenus pour des milliers de personnes, en même temps qu’il procure de la nourriture à la population, voire des emplois et de la richesse.

Selon le Dr Taïga, le PRODEL favorisera un environnement propice au développement inclusif des chaînes de valeurs pour les petits producteurs et un accroissement des investissements dans la production, la transformation et la commercialisation des produits ciblés.  A travers ses actions, ce projet devra augmenter le nombre d’éleveurs éligibles au crédit et accroître les investissements.

Grâce à ses actions d’envergure nationale et aux changements structurels qu’il promeut, le projet va créer durablement des richesses. Pour le ministre délégué au Minepat, Yaouba Abdoulaye, par ailleurs porte-parole de l’élite de l’Extrême-Nord, aucun effort ne sera ménagé  pour que le PRODEL connaisse le succès souhaité.p.

« Selon mes multiples casquettes, je mobiliserai les uns et autres pour que chacun joue son rôle, afin que la pauvreté sorte de l’Extrême-Nord », s’est-il engagé.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter