Cameroon-Tribune

Responsive image

Priorité à l’insertion socioéconomique

Societe
Alliance NYOBIA | 06-02-2018 05:40

Préoccupation rappelée hier à Yingui, à l’occasion du lancement des activités liées à la célébration de la 52e fête de la Jeunesse.

507 614 jeunes au moins sont inscrits à ce jour sur la plateforme de l’Observatoire national de la Jeunesse, dans le cadre du Plan triennal Spécial Jeunes, mis sur pied par le chef de l’Etat et doté d’une enveloppe de 102 milliards de francs. 3835 plans d’affaires de jeunes ou de groupes de jeunes ont été validés et une première cuvée de 2150 projets de ces jeunes, pour l’année 2017, a reçu un financement effectif.

Ces données et bien d’autres ont été communiquées à Yingui, département du Nkam, hier, 5 février 2018, par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique. Mounouna Foutsou s’exprimait ainsi à l’occasion du lancement officiel des activités marquant la célébration de la 52e édition de la fête de la Jeunesse, dont le thème cette année est : « Jeunesse, multiculturalisme, paix et unité nationale ».

De nombreuses opportunités en somme, s’offrent aux jeunes, en vue d’une insertion socioéconomique harmonieuse. Encore faut-il qu’ils s’en saisissent, en fassent bon usage. C’est en tout cas le conseil que leur a donné le Minjec, afin qu’ils puissent, de la sorte, « contribuer à la création de richesses et à la génération d’emplois décents pour eux-mêmes et leurs congénères à travers le déploiement optimal de leurs activités.»

Autres préoccupations exprimées hier, le réarmement moral et civique des jeunes. Le lancement du processus est en cours, en vue de l’orientation des jeunes vers des guichets appropriés d’offres de services répondant aux besoins exprimés par la jeunesse – guichets qui sont gouvernementaux et aussi non gouvernementaux.

Ce n’est que bien armés sur ces plans que ces jeunes pourront pleinement faire leur part. Mounouna Foutsou les appelés à assumer leurs responsabilités devant la Nation, « à travers un changement radical des mentalités », qui les amènerait à s’impliquer résolument dans les projets et programmes porteurs initiés et mis en œuvre en leur faveur par les pouvoirs publics, la société civile, le secteur privé ou les partenaires au développement. Le tout en restant engagés dans la défense de l’intégrité territoriale.

Le Minjec a également saisi l’occasion pour mettre l’auditoire en garde contre les drogues, le vih-sida et d’autres fléaux sociaux. Les défis actuels, au plan national et international, sont trop importants pour que les jeunes se laissent aller, eux qui doivent, selon le ministre, être plus ambitieux que leurs parents, davantage disciplinés et en très bonne santé. « Votre promotion personnelle, votre participation au développement et votre épanouissement personnel en dépendent », a indiqué Mounouna Foutsou.

On aura également noté hier à Yingui l’inauguration du village pionnier de seconde génération aquacole de la localité, et l’annonce de l’extension à l’ensemble du territoire national du pr4ogramme pilote Cmpj Incubator de développement des pépinières de juniors entreprises en vue de la promotion de start-up.

Présent à la cérémonie, le ministre des Arts et de la Culture, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, a offert ordinateurs, machines à coudre, boîtes de craie, groupes électrogènes etc. au Cetic et au lycée de Yingui.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter