Cameroon-Tribune

Responsive image

Equipements de télécommunications: on veut mettre de l’ordre

Economie
Josy MAUGER | 06-02-2018 05:55

Les professionnels du domaine invités à se faire établir des attestations d’homologation des appareils en vente sur le marché camerounais.

Les équipements et matériels de télécommunications non homologués et mis sur le marché camerounais devraient subir un contrôle d’homologation dans les prochains jours. Il est également prévu une campagne de recensement desdits équipements par l’Agence de régulation des  télécommunications (ART). C’est ce qu’indique en substance le communiqué de l’Agence rendu public il y a quelques jours.

Dans cette note, le directeur général de l’ART informe l’ensemble des professionnels, importateurs et revendeurs de matériels et équipements terminaux de télécommunications « que tout équipement terminal destiné à être connecté, directement ou indirectement, à un réseau ouvert au public ne peut être mis sur le marché camerounais qu’après homologation.

 Les équipements concernés par cette certification sont les téléphones, Smartphones, tablettes numériques, émetteurs de radiodiffusion, émetteurs TV. On compte également sur la même liste, les équipements station terrienne, équipements télématiques, équipements Wi-Fi, décodeurs. Un tour dans quelques commerces permet de constater que la plupart des  appareils vendus sur le marché sont en fait des recyclés ou des copies des originaux.

D’après Albert Nkoa, revendeur de téléphones à l’Avenue Kennedy, ces appareils sont de deuxième main et encore bons. « Cela ne veut pas forcément dire qu’ils ont été recyclés », se défend-il. Pour Herman Lontsi, spécialiste dans le téléphone, l’initiative de l’Art est louable. Mais  d’après lui, le combat sera long et difficile, si la douane ne s’implique pas.

Il explique que les revendeurs d’équipements terminaux d’origine se comptent sur le bout des doigts. Adrien Etabi, responsable marketing d’une marque de téléphone de la place, avoue ne pas être au courant de cette note mais reste confiant. « Nos appareils sont d’origine chinoise. Ils arrivent neufs, scellés et sont directement vendus au consommateur final», précise-t-il. 

Concernant toujours le communiqué, il y est expliqué comment l’homologation des équipements et matériels terminaux s’obtient. Elle est notamment délivrée par l’ART, au terme de tests d’évaluation. Il est donc question de produire un dossier de demande d’homologation comprenant des copies des pièces fiscales ainsi que la documentation technique.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter