Responsive image

Opération Mercy Ships: le Minsanté satisfait

Societe
Mireille ONANA MEBENGA | 07-02-2018 15:50

André Mama Fouda a effectué une visite hier, 6 février, à bord du navire-hôpital et dans certaines formations sanitaires.

Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, a dressé un bilan ce mardi 6 février de l’opération humanitaire Mercy Ships, au Cameroun depuis août 2017. Premier arrêt, le bateau hôpital, où le Dr Gary Parker, spécialiste de chirurgie maxillo-faciale du Médical Center de Mercy Ships, a parlé au Minsanté des patients atteints de tumeurs importantes qui, soignés, ont pu retourner chez eux.

Le praticien a aussi fait savoir que le Cameroun possède de nombreux anesthésistes de qualité. Après le chirurgien, d’autres spécialistes se sont pliés au même exercice. Il était question de permettre aux autorités d’avoir une idée plus claire de ce qui se fait à bord du navire depuis bientôt six mois. Deuxième point abordé, celui de la formation des formateurs. Le Minsanté a souhaité que cela se pérennise afin que d’autres patients puissent être pris en charge lorsque les humanitaires seront partis.

Des propositions ont été faites par le comité local, pour la mise sur pied de centres d’excellence dédiés à l’ophtalmologie, à la chirurgie maxillo-faciale, aux fistules obstétricales, aux pieds bots, etc. Pendant ces échanges, les directeurs des formations sanitaires ont émis le voeu de voir la formation des médecins se poursuivre. En outre, ils ont souhaité qu’un système de prise en charge soit mis sur pied, pour venir en aide aux démunis – ce sont des pathologies coûteuses.

Ensuite, le Minsanté est allé à l’hôpital Laquintinie, où est logée la clinique dentaire et ophtalmique. De ce côté aussi, c’est la satisfaction : de nombreuses personnes ont été opérées de la cataracte. Au Hope Center, situé à proximité de l’hôpital de Nylon et dédié à la prise en charge des pieds bots ou malformation des pieds, André Mama Fouda a découvert ce qui a été fait jusque là. De nombreux enfants ont retrouvé la mobilité de leurs membres inférieurs après intervention chirurgicale.

La jeune Kaltoumi qui a déjà subi une première intervention, va en subir une autre, cette fois réparatrice, pour être comme les enfants de son âge. Le Minsanté a lancé un appel à l’endroit des parents dont les enfants souffrent de ces pathologies, afin que leurs progénitures puissent être soignées gratuitement.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Décret N°2018/314 du 23 mai 2018 portant Ratification de l’accord de prêt d’un montant de 30 000 000 d’euros, soit 19 678 710 000 francs CFA, conclu le 19 mars 2018 entre la République du Cameroun et la BMCE Bank international PLC, pour le financemen

Presidential
Paul BIYA | 24-05-2018 11:46 | 0 0

Le président de la République décrète,

Vu la Constitution;
Vu la loi N°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 ;
Vu l’ordonnance N° ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter