Responsive image

Nanbudo: la saison 2018 lancée

Sports
Yannick ZANGA | 08-02-2018 04:32

Samedi dernier a eu lieu le gala inaugural des pratiquants de nanbudo et de sambo. 

Ils ont montré toutes les plus belles facettes de leur art martial. Samedi dernier à l’Institut national de la jeunesse et des sports, le nanbudo et le sambo étaient à l’honneur. C’était à l’occasion de l’ouverture solennelle de la saison 2018 par la Fédération camerounaise de nanbudo, institution fédérale qui abrite la Ligue nationale de sambo.

Sur fond de thème musical d’un célèbre manga japonais, le public a essentiellement eu droit à des démonstrations. Pieds nus, vêtus de vestes bleues et pantalons blancs à bas serrés, les pratiquants de nanbudo tous âges et des deux sexes ont harmonieusement enchaîné les katas. Un ballet respiratoire et de techniques défensives s’alternant avec des combats codifiés. Prenant l’appellation de randori en japonais, les combattants intervertissaient les situations d’attaque et de défense.

Sur le premier tatami, se tenaient des démonstrations de sambo sport et de sambo de combat. Les sambistes ont fait étalage des différentes techniques de cet art martial qui fusionne des techniques de judo, d’aikido, de lutte libre, traditionnelle et gréco-romaine, de boxe, etc.

Des retrouvailles sportives qui se sont déroulées en présence de Michel Dissaka, représentant du ministre des Sports et de l’Education physique. Dans la phase protocolaire de la cérémonie, Me François Mbassi, président de la Fécananbudo, a dressé le bilan sportif et administratif de la fructueuse année écoulée.

Pour cet exercice, l’amélioration des performances du Cameroun sur le plan continental et international en sambo, de même que la participation au championnat du monde de nanbudo seront les principaux défis à relever.  

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Cameroun-Guinée équatoriale: une relation dense

Presidential
MESSI BALA | 22-02-2018 12:26 | 0 0

Partageant une frontière commune, les deux pays entretiennent en outre des rapports empreints de compréhension mutuelle et de fraternité.

Fraternité et solidarité. Les deux mots résument la relation entre le Cameroun et la Guin& ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter