Responsive image

Saison sèche : attention à la méningite !

Societe
Carine TSIELE | 08-02-2018 05:12

Le temps qu’il fait est propice à la propagation de cette maladie qui a récemment causé le décès de trois membres d’une famille à Yaoundé.

La méningite sévit ces derniers temps. Un tour dans quelques hôpitaux de la ville de Yaoundé a permis de faire le constat. A l’Hôpital de district d’Efoulan à Yaoundé, le Dr. Raphaël Ndzana, médecin généraliste en service dans ce centre hospitalier révèle  que la formation sanitaire a reçu deux cas pendant le mois de janvier. Mais ces derniers n’étant pas graves, ils ont été pris en charge et ils s’en sont sortis.

Au Centre médical d’arrondissement de Mvog-Ada durant le mois de janvier, quatre cas de méningite ont été enregistrés a révélé le Dr. Christian Omgba, médecin dans cet hôpital. Selon lui, les patients ont rapidement été pris en charge et tous se portent actuellement bien.

Malheureusement, ce n’était pas le cas pour trois membres d’une famille qui sont passés de vie à trépas entre le 8 et le 22 janvier dernier, suite  à une forme de méningite sévère due au méningocoque qu’ils ont contracté.

La situation qui prévaut actuellement n’est pas alarmante, mais les experts conseillent d’être vigilants car le germe responsable de la méningite est particulièrement contagieux en saison sèche et cela peut entraîner une épidémie.

« Il souffle pendant la saison sèche  un vent chargé de poussières. Certaines nuits, on constate une fraîcheur favorable aux infections des voies respiratoires supérieures. Tout cela se conjugue pour endommager la muqueuse rhino-pharyngienne, augmentant ainsi le risque de méningococcie », explique le Dr Raphaël Ndzana. C’est pourquoi, les médecins demandent d’être vigilants face à certains symptômes en cette période.

Il faut conduire le patient d’urgence dans un centre hospitalier en cas de suspicion. Selon lui, la transmission bactérienne s’opère d’une personne à une autre par des gouttelettes de sécrétions respiratoires ou pharyngées. Ainsi, « un baiser, un éternuement et une toux rapprochée, une proximité avec une personne infectée favorisent la transmission de la maladie », indique le médecin.

La méningite est causée par un virus. On parle alors de méningite virale. Elle peut également être causée par une bactérie, il s’agit alors d’une méningite bactérienne.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter