Cameroon-Tribune

Responsive image

Le numérique, évidemment

Societe
Assiatou NGAPOUT M. | 08-02-2018 05:15

Des jeunes startuppers présentent également des projets innovants au Musée national à Yaoundé, siège du « Village jeunesse ».

Des projets novateurs en médecine, réalité virtuelle, transports, entrepreneuriat, entre autres. Ce sont là des innovations concoctées par les jeunes et centrées sur l’information et l’innovation sur Internet. Tous pétris d’imagination dans le domaine de l’économie numérique (échange des biens et de services via Internet) inonde de leur savoir-faire le Musée national à Yaoundé, siège du « Village jeunesse » où ils rivalisent d’ingéniosité.

Au stand de l’IAI-Cameroun par exemple, des étudiants devant leurs ordinateurs portables, informent les potentiels visiteurs sur des projets de plateformes numériques. Sur leurs tables, des projets vendables pour faciliter la vie des populations via Internet. Notamment sur la réalité virtuelle et la gestion.

Pour ce qui relève justement de la réalité virtuelle, les étudiants de l’IAI-Cameroun se démarquent des autres avec le projet dénommé « RV PICAM » qui simule la vie du peuple pygmée au Cameroun. Une trouvaille qui a remporté un prix au Salon international de la réalité virtuelle (Laval Virtual) en France.

A cela s’ajoute celui sur les transactions financières. « Cette application a pour but de stocker facilement de l’argent et de communiquer. Cette plateforme numérique facilite aussi l’accès à certains événements culturels à l’instar des concerts ou des spectacles.

Un autre module se focalise également sur la géolocalisation », explique Cyrille Ngaba Mbia, étudiant en génie logiciel à l’IAI-Cameroun. Des outils qui ne laissent pas indifférents leurs camarades intéressés par le domaine.

« Je trouve tout cela vraiment intéressant. C’est mon domaine de prédilection et grâce aux informations reçues, je compte me lancer d’ici peu dans la création d’un projet. Surtout que ceci ne nécessite pas beaucoup de moyens financiers », se réjouit un visiteur.

Pour promouvoir le secteur encore mal connu par cette tranche de la population, des entreprises spécialisées en la matière proposent des formations sur le site.

« Nous avons constaté que les jeunes s’intéressent beaucoup plus à Internet à des fins de distraction. Pourtant, c’est une plateforme qui peut rapporter beaucoup d’argent. Conscient de cet aspect économique, nous avons déjà enregistré plus de 270 jeunes qui viennent d’être formés et qui comptent mettre en exergue les résultats de cet apprentissage », confie Damien Pierre Bitogo, coordonnateur national de la plateforme numérique Clubwindows.

Preuve donc que l’économie numérique prônée par le chef de l’Etat aux Jeunes est une réalité qui porte des fruits.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter