Responsive image

Haute tension: deux pylônes à réparer

Regions
Alliance NYOBIA | 09-02-2018 06:18

Des techniciens s’attellent à réparer les mâts renversés mardi par un camion près d’Edéa.

«Les équipes techniques sont mobilisées à l’effet de ramener la situation à la normale. D’ici une à deux semaines, elles auront installé des dispositifs provisoires qui permettront de remettre en service la ligne impactée. »

Explications reçues hier par CT de l’entreprise Eneo, au sujet de l’accident qui a entraîné la chute de deux pylônes mardi 6 février dernier dans le village Dikouss, non loin d’Edéa.

Selon un communiqué rendu public le lendemain, 7 février, par le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, c’est un camion grumier qui a renversé un pylône de transport électrique de 225 KV.

Lequel convoyait de l’énergie du barrage de Songloulou pour le centre de répartition de Mangombe à Edéa. Eneo ajoute que sous le choc, « et par effet de traction », un autre pylône a été traîné aussi au sol. L’accident a mis hors service la ligne de transport Songloulou-Mangombe 2.

Face à la situation, qui a entraîné, relève le communiqué du gouverneur, « une rupture d’énergie dans plusieurs localités, y compris une partie de la ville de Douala », diverses mesures ont été prises : la sécurisation par les forces de l’ordre du périmètre sinistré ; la descente des équipes techniques d’Eneo en vue de la réparation du sinistre, la mise en œuvre, en tant que de besoin des centrales thermiques, etc.

« L’équilibre du système et du rapport offre demande est actuellement garanti mais il est précaire », reconnaît-on du côté de l’entreprise fournisseur d’énergie.

Cela dit, la réhabilitation complète des deux pylônes est une « opération lourde » qui pourrait « prendre beaucoup de moyens et de temps, plusieurs mois ».

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Décret N°2018/314 du 23 mai 2018 portant Ratification de l’accord de prêt d’un montant de 30 000 000 d’euros, soit 19 678 710 000 francs CFA, conclu le 19 mars 2018 entre la République du Cameroun et la BMCE Bank international PLC, pour le financemen

Presidential
Paul BIYA | 24-05-2018 11:46 | 0 0

Le président de la République décrète,

Vu la Constitution;
Vu la loi N°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 ;
Vu l’ordonnance N° ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter