Responsive image

La fête sera belle à l’Est

Societe
Pierre CHEMETE | 09-02-2018 06:27

 Les manifestations lancées par une table-ronde animée par des personnalités de la palce, le 7 février dernier.

C'est par une table-ronde que les manifestations liées à la 5e édition de la fête de la jeunesse ont été lancées dans la région de l'Est, 7 février dernier. L'esplanade principale de la station régionale CRTV-Est a servi de cadre à la manifestation.

A cette occasion, les populations de la région, parmi lesquelles les élèves des établissements primaires et secondaires de la ville de Bertoua, sont venues s'abreuver à la source du savoir.

Une conférence-débat animée par des personnalités de la place, sur le thème de l'édition 2018, expliqué sous plusieurs angles. Le Pr Robert Mballa Owona, coordonnateur de l'annexe de la faculté des sciences juridiques et politiques de l'Université de Yaoundé II-Soa à Bertoua, a relevé que tous les Camerounais doivent se sentir solidaires, unis, parce qu'ils sont animés par l'esprit de construction d'une même et seule nation, considérée comme une communauté de peuple.

Charles Asanji, directeur du centre linguistique de Bertoua, s'est, pour sa part, appesanti sur la valeur ajoutée de nos deux langues officielles dans le chantier du vivre-ensemble. Pour lui, le français et l'anglais ne doivent jamais être une source de problèmes entre les Camerounais.

Ali Mboutga Barlakos, conseiller N° 1 au bureau régional du Conseil national de la jeunesse de l'Est, a demandé aux jeunes de se considérer comme frères et sœurs, malgré nos différences.

Sa majesté Aïba Nagari, chef de canton Gbaya de Bertoua, a rassuré qu'il usera de son pouvoir traditionnel pour que sa chefferie soit toujours une terre d'accueil. Dans son discours de lancement, le secrétaire général de la région, Florent Ribouem à Moungam, a demandé aux jeunes de l'Est de toujours promouvoir la paix, l'unité, le sentiment du vivre-ensemble, pour l'avènement d'une nation forte, telle que voulue par le chef de l'Etat.

Comme particularité de l'édition 2018, « le village jeunesse» institué, une sorte de tribune d'opportunités à saisir par les jeunes, lesquelles sont offertes par le gouvernement de la république.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Cameroun-Guinée équatoriale: une relation dense

Presidential
MESSI BALA | 22-02-2018 12:26 | 0 0

Partageant une frontière commune, les deux pays entretiennent en outre des rapports empreints de compréhension mutuelle et de fraternité.

Fraternité et solidarité. Les deux mots résument la relation entre le Cameroun et la Guin& ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter