Responsive image

Marche patriotique hier à Yaoundé

Societe
Rabiyatou MANA | 09-02-2018 06:28

Des dizaines de jeunes ont fait le tour de la ville hier dans le cadre de la « Onzaine de la Jeunesse ».

Des groupes de danse, fanfares et tam-tams. La marche citoyenne des jeunes de la ville de Yaoundé organisée par la Commission village de la jeunesse et de l’Education civique a connu une ambiance particulière hier.

C’est à 7h que la caravane composée de plusieurs dizaines de jeunes du primaire et de leurs aînés du secondaire est partie du Monument de la Réunification, jusqu’au village de la jeunesse sis au Musée national de Yaoundé.

Ceci en passant par la Place de l’indépendance, le Centre médical de Mvog-Ada, entre autres. Animés de joie et fierté, ces jeunes, tous en uniformes de classe étaient visiblement prêts pour le grand rendez-vous du 11 février, fête nationale de la Jeunesse. Les objectifs de cette marche sont la promotion des valeurs civiques et la culture de la paix.  

La caravane constituée de quatre groupes représentait les quatre aires culturelles du Cameroun : le Nord, le Sud, l’Est et l’Ouest. Le choix de ce regroupement a une dominance éducative. Pour Babani Hamadjouldé, coordonateur des blocs et responsable de l’activité, cette marche vise à renforcer le vivre-ensemble des jeunes à travers le brassage des cultures malgré leurs diversités.

Après la marche, la caravane a effectué pendant une dizaine de minutes, des animations devant le Musée national, avant de procéder à une entrée en un seul bloc. « Ce qui marque le signe de l’unité nationale », a expliqué le coordonnateur.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Décret N°2018/314 du 23 mai 2018 portant Ratification de l’accord de prêt d’un montant de 30 000 000 d’euros, soit 19 678 710 000 francs CFA, conclu le 19 mars 2018 entre la République du Cameroun et la BMCE Bank international PLC, pour le financemen

Presidential
Paul BIYA | 24-05-2018 11:46 | 0 0

Le président de la République décrète,

Vu la Constitution;
Vu la loi N°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 ;
Vu l’ordonnance N° ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter