Cameroon-Tribune

Responsive image

«La procédure d’indemnisation est en bonne voie»

Economie
Alliance NYOBIA | 09-02-2018 06:01

 Abba Sadou, Ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics.

Quelle évaluation faites-vous de la première phase du projet de l’autoroute Douala-Yaoundé?

L’autoroute Yaoundé-Douala dans sa première phase figure parmi l’un des grands projets structurants définis par le chef de l’Etat dans la politique globale d’émergence du Cameroun. Ce projet a fait l’objet d’un contrat signé par le ministère des Marchés publics en janvier 2014 pour une durée d’exécution de quatre ans, nous sommes à la troisième visite d’évaluation, étant entendu que nous sommes à la dernière année. Le projet s’exécute bien, il a un taux d’avancement de l’ordre de 70%.

Quelles sont les difficultés qui bloquent l’avancement du chantier !?

L’une des difficultés qui empêchent que le projet avance à un rythme plus élevé, c’est le problème d’indemnisation qui est très complexe, parce qu’il faut identifier les biens et les évaluer pour payer. Cette contrainte est en voie d’être réglée et cela permettra d’accélérer le rythme des travaux et, surtout optimiser la mobilisation de l’entreprise. Aujourd’hui, du fait de la partie non libérée, l’entreprise n’avance pas au rythme qui devait être le sien. Donc, ce projet important avance. Vous avez circulé sur 20 km qui sont totalement achevés. Les 20 autres sont également à un niveau élevé d’avancement. D’une manière globale, le projet connait un rythme d’avancement assez satisfaisant et nous attendons que l’entreprise, avec la procédure qui est engagée pour accélérer l’indemnisation, puisse optimiser le rythme de travail afin d’être le plus proche possible des délais contractuels.

Ce projet devait être complétement livré en octobre 2018, ce ne sera visiblement pas possible…

Si la libération était aussi rapide, l’entreprise aurait un taux d’avancement plus élevé. Cette question d’indemnisation qui par nature est assez complexe reste le principal problème. Mais, ce processus est assez avancé. Avec la saison sèche qui est propice aux travaux routiers, nous avons bon espoir que la libération va suivre l’indemnisation. Tout cela va contribuer à faire que le projet s’achève peut-être dans les délais stricts mais proches de ces délais contractuels. Je saisis l’occasion pour saluer la performance de l’entreprise, surtout son engagement et sa détermination d’aller vite. L’administration que nous représentons est encore plus pressée que l’entreprise d’ailleurs. Les contraintes de paiement restent également une réalité mais, ces contraintes sont en train d’être levées pour permettre à l’entreprise d’utiliser toute sa mobilisation et d’achever le chantier le plus proche possible des délais contractuels qui en principe était en octobre 2018. Nous sommes à dix mois de là et nous sentons l’engagement de l’entreprise à aller vite.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

A Proximity Public Service

Politique
Joseph LE | 13-08-2018 12:30 0 0

Address by Joseph LE, MINFOPRA at the inaugural press briefing, Yaoundé, 8 August 2018.

“The Minister of Communication and dear colleague;
The Secreta...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter