Cameroon-Tribune

Responsive image

Aquaculture: un accompagnement de 420 millions

Economie
Michèle FOGANG | 09-02-2018 06:06

 Le budget et la feuille de route 2018 du Projet de promotion de l’entrepreneuriat aquacole adoptés à l’issue du comité de pilotage tenu mercredi dernier à Yaoundé.

2016-2017. Un an que le Projet de promotion de l’entreprenariat aquacole (PPEA) existe et déjà, la pêche semble fructueuse. Le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) et le Fonds international de développement agricole (Fida) ont dit toute leur satisfaction mercredi dernier, quant à l’initiative qu’ils ont pensée en vue d’améliorer la production nationale de poisson.

En effet, la demande nationale en produits halieutiques est estimée à environ 400 000 t par an. Avec une production de 180 000 t sur la même période, difficile pour le pays de combler une pareille sollicitation. D’où le recours aux importations estimées à environ 212 200 t et qui ont augmenté de 30% depuis 2011.

Grâce au projet, la production nationale est passée de 180 000t à 200 000t en 2017. De même, les stations aquacoles de Yaoundé et d’Ebolowa ont été réhabilitées. 150 entrepreneurs aquacoles des régions du Centre, du Sud et du Littoral ont été formés et les acteurs de la filière quant à eux ont été regroupés au cours d’un atelier national.

D’après Divine Ngala Tombuh, coordonnateur national du PPEA, le succès engrangé repose principalement sur l’amélioration des techniques de production. En effet, le projet s’est attelé à vulgariser la promotion de l’aquaculture hors sol, dans les bacs et les cages flottantes sur les cours d’eau.

La 3e session du comité de pilotage du PPEA qui s’est tenue sous la présidence du Minepia, par ailleurs président dudit comité, a permis entre autres d’évaluer les actions menées tout en faisant le bilan de l’état d’avancement global des activités menés au cours des exercices 2016 et 2017. Au terme des assises tenues à huis clos, le plan de travail et le budget annuel du projet pour le compte de l’année  2018 ont été adoptés.

Ainsi, le PPEA bénéficie d’une enveloppe de 420 millions de F. Une enveloppe qui va lui permettre de poursuivre le renforcement des capacités des aquaculteurs et des coopératives et de réviser le plan de développement de l’aquaculture nationale.

Une table ronde pour les bailleurs de fonds est également prévue afin de permettre au projet, encore à sa phase pilote, de passer à l’échelle supérieure.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter