Kousseri: une base logistique

Economie
Patrice MBOSSA | 15-02-2018 05:57

Ce complexe qui va coûter 1 milliard 357 millions 600 000 F est un projet du Conseil national des chargeurs du Cameroun.

Doter le Conseil national des chargeurs du Cameroun (CNCC) d’une représentation dans les régions septentrionales et construire des aires de stockage pour la sécurisation des marchandises délestées au niveau des ponts bascules, mettre sur pied des structures d’accueil des transporteurs de l’hinterland.

Voilà résumé le vœu des opérateurs économiques au cours des rencontres tenues respectivement les 27 et 30 août 2012 à Maroua et à Kousseri. Ce vœu est en train d’être exaucé.

La ville de Kousseri, plaque tournante du négoce entre le Cameroun, le Nigeria et le Tchad a été choisie pour abriter un centre vie pour les opérateurs du commerce international dans le septentrion, et partant, dans la sous-région.

Entre autres avantages que ce projet entraîne ipso facto, l’allègement des charges pour ces opérateurs économiques qui, au-delà de l’accueil et du stockage de leurs marchandises, vont désormais se voir délivrer sur place à Kousseri le bordereau électronique de suivi des cargaisons, et les informations nécessaires,  leur évitant ainsi d’effectuer des déplacements coûteux jusqu’à Douala où se trouve le siège du CNCC.

La cérémonie de pose de la première pierre de ce complexe sis au quartier Laka à Kousseri s’est déroulée le 13 février 2018. Elle était présidée par Albert Mekondane Obounou, le préfet du Logone et Chari qui avait à ses côtés Auguste Mbappe Penda, le directeur général du CNCC qui a fait le déplacement de Kousseri pour la circonstance.

On y notait aussi la présence d’une délégation tchadienne conduite par le Dg du Conseil national des chargeurs du Tchad. Pour le préfet du Logone et Chari, ce projet créateur d’emplois est une bouffée d’oxygène, non seulement pour les populations de son unité de commandement, mais aussi pour la région de l’Extrême-Nord, et même de la sous-région Afrique centrale en général.

Abondant dans le même sens, Auguste Mbappe Penda, le Dg du CNCC a invité les fils et filles de Kousseri à capitaliser tous les avantages de ce projet qui, d’ici 2022 verra, entre autres, la construction d’un bloc administratif, la construction d’un parking pouvant accueillir 200 camions, la construction d’un centre d’hébergement de 60 chambres équipées et d’un restaurant.

Ceci pour un coût de 1 milliard 357 millions 600 mille F. Une aire de 4,5 hectares a été dégagée pour ces infrastructures.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter