Adamaoua: les industries invitées à élever le niveau

Regions
Ibrahima ADAMA | 16-02-2018 06:19

Ngaoundéré (Vina)- Le Bureau national de mise à niveau des entreprises (BMN) se déploie de nouveau dans la région de l’Adamaoua.  Ce mardi 30 janvier 2018 dernier, le BMN a travaillé avec les entreprises agroalimentaires.

Ceci, dans le but de les sensibiliser à une adhésion volontaire au programme : « industrialisation et valorisation des produits agricoles. »

Cette rencontre a pour objectif de contribuer au renforcement de la compétitivité de la filière agroalimentaire à travers l’amélioration de sa productivité.

L’événement présidé par Ludovic Etienne Nbgwa, SG des services régionaux,  représentant du gouverneur de la région de l’Adamaoua, a réuni une centaine de chefs d’entreprises de production et de transformation, au Bois Mardock.

Selon le directeur du BMN, Chantal Elombat, il faut une réelle volonté, une adhésion volontaire au programme. Le principe de la mise à niveau tel que pratiqué au Cameroun voudrait qu’il y ait un diagnostic de tout ce qui fait partie des fonctions de normes.

Les primes aux investissements immatériels seront supportées par le BMN à 80% et à 20% par l’entreprise. Et le BMN accorde plusieurs types de primes aux entreprises bénéficiaires du programme.

« C’est une opportunité à saisir pour participer pleinement au développement des entreprises du secteur productif agro-industriel par la création des chaînes de valeur », indique le directeur du BMN.

Cet appui budgétaire triennal a pour principaux indicateurs, la sensibilisation des parties prenantes, les appuis intermédiaires aux entreprises et des partenariats signés entre le BMN et le secteur financier.

En rappel, le programme : « industrialisation et valorisation des produits agricoles » est issu du 3 e C2D, fruit de la coopération Cameroun-France piloté par l’Agence française de développement.

Au cours des travaux meublés des exposés et ateliers, plusieurs entreprises ont adhéré à cette opportunité que leur offrent les pouvoirs publics et ses partenaires.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter