Centre: la communauté Bameka

Regions
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 16-02-2018 06:21

Yaoundé (Mfoundi)- Job Fokoua a été installé samedi 2 décembre dernier par le chef supérieur Bameka, une communauté des Hauts-Plateaux de l’Ouest, Sa Majesté Jean Raymond Takoukam. Celui-ci a séjourné dans la cité capitale du 29 au 2 décembre 2017.

Au cours de cette cérémonie fort colorée, SM Jean Raymond Takoukam a aussi exhorté les Bamekas et particulièrement ceux de Yaoundé, à demeurer des apôtres de paix dans un contexte où notre pays traverse une période sensible de son histoire.

Ceci au regard de la situation dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. « Vous avez choisi de vivre à Yaoundé, le siège des institutions. Et pour cela, vous devez incarner les valeurs patriotiques. Vous devez être des apôtres de la paix pour que nous puissions construire ensemble notre pays », a-t-il conseillé.

Aux membres de cette communauté, SM Jean Raymond Takoukam a rappelé que : « Ce n'est que sur ces bases que main dans la main, jeunes et adultes pourront travailler à initier des projets novateurs et des grands chantiers qui contribueront à redorer le blason de notre groupement. Je pense que grâce à l'implication de tous nous y arriverons. Jeunes, hommes, femmes Bameka, allons-y tous, main dans la main et nous retrouverons les gages du progrès ».

Pour Job Fokoua, chef d'entreprise et représentant du chef Bameka pour la région du Centre, ces conseils ne sont pas tombés dans les oreilles de sourd. Avec ses qualités de rassembleur et bâtisseur, il a avoué que plusieurs défis l’interpellent. « Le premier à réaliser est de doter la Communauté Bameka de Yaoundé d'un foyer digne  », a-t-il confié.

Pour célébrer le représentant du chef Bameka à Yaoundé, un somptueux gala culturel a été offert aux convives. Danses et mets  traditionnelles ont constitué l’essentiel du menu ayant mis en exergue le riche patrimoine culturel de ce groupement des Hauts-Plateaux.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter