Responsive image

Commandement territorial: voici la préfecture du Mfoundi

Politique
MESSI BALA | 19-02-2018 12:33

L’édifice a été inauguré par le Minatd, René Emmanuel Sadi, vendredi 16 février dernier.

Depuis la création en 1974 du département du Mfoundi (suite à l’éclatement du département de la Mefou), cette unité administrative n’avait jamais bénéficié de locaux propres. Vendredi 16 février dernier, le préfet du Mfoundi et tous ses collaborateurs ont aménagé à la nouvelle préfecture de Yaoundé, située derrière la sous-préfecture de Yaoundé Ier.

Un édifice officiellement mis en service après la cérémonie d’inauguration présidée par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi.

« L’immeuble est construit en R+2 et un sous-sol sur une surface bâtie de 2600 m2 et d’occupation au sol de 650 m2 avec des aménagements extérieurs sur 4350 m2 répartis en espaces verts de 450 m2 et parking pouvant recevoir une soixantaine de véhicules », selon la description du délégué départemental des Travaux publics du Mfoundi.

Le bâtiment qui aura coûté globalement 415,5 millions de F à l’Etat compte 42 bureaux, une salle de réunion, une salle de conférences, une salle d’archives et des blocs de toilettes à chacun des quatre niveaux. Les citoyens de la capitale du Cameroun, Yaoundé, en zone rurale ou dans les aires urbanisées des sept communes du Mfoundi peuvent donc y recevoir « tous les services républicains de base auxquels ils ont droit », a souligné dans son discours d’inauguration le Minatd.

René Emmanuel Sadi a par ailleurs insisté sur la maintenance de ces locaux. Le Minatd a instruit le préfet, Jean Claude Tsila, « de veiller à en assurer l’entretien et la propreté, par une maintenance régulière et méthodique, de manière à en préserver le lustre et l’éclat d’aujourd’hui ». Question de garantir le charme de ce bel immeuble qui concourt à l’embellissement de la ville de Yaoundé

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter