Responsive image

Chantiers de la CAN: déguerpissements inévitables à Garoua

24 heures
DIKWE FODAMBELE | 20-02-2018 10:41

Les Faits

Les travaux d’aménagement des voies d’accès et aires périphériques au stade, à l’origine de l’assainissement entamé au quartier Roumde Adjia.

Le déploiement sécuritaire ces derniers jours au quartier Roumde Adjia présageait que quelque chose de sérieux allait se passer. Sous la conduite du gouverneur de la région du Nord, les pouvoirs publics sont descendus la semaine dernière pour lancer l’opération de dégagement des voies d’accès menant aux sites devant accueillir les activités de la CAN 2019 à Garoua. Premier coup de bulldozer, le mur du camp de police qui jouxte l’hôtel Relais Saint Hubert.

En commençant cette opération par cette infrastructure publique, Jean Abaté Edi’i a voulu envoyer un signal fort aux populations de Roumde Adjia : même les édifices publics ne seront pas épargnés par les travaux d’aménagement en cours.

Pendant plusieurs jours, dès les premières heures de la matinée, le même déploiement sécuritaire s’est positionné en face de la place des fêtes, d’où sortira d’ici quelques mois le Boulevard royal. Trois engins de terrassement ont commencé à raser échoppes et habitations, sous le regard médusé des habitants du coin, pourtant prévenus de cette opération depuis septembre 2014.

Les trois engins de la Communauté urbaine de Garoua laissent progressivement place à un boulevard. Les éléments de la gendarmerie nationale ainsi que ceux de la police présents sur les lieux, dissuadaient pour leur part, certains agitateurs qui commençaient à s’activer. Ces opérations de déguerpissement étaient devenues urgentes dans le cadre du resserrement du calendrier de réalisation des travaux de la CAN 2019.

Selon les informations recueillies sur place auprès des techniciens, le Boulevard royal disposera de 30 mètres de largeur, avec quatre voies à double sens. « Cette route bénéficiera d’ailleurs d’un aménagement ombragé », nous a laissé entendre Ahmadou Elhadj Bouba, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Garoua.

Par ailleurs, d’autres aménagements comme les places de parking et infrastructures annexes, nécessitaient aussi de faire place nette sur de larges surfaces autour du stade. Une fois cette voie d’accès libérée, le cap sera mis sur l’axe de Roumde Adjia, qui part de la BEAC jusqu’à la place des fêtes. De ce côté-là, les débits de boisson et autres habitations déménagent déjà depuis quelques jours.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter