Nationale n°3: le visage local du développement

Regions
Rita DIBA | 20-02-2018 11:37

Une exposition organisée par l’AFD met en avant les travailleurs camerounais sur les projets structurants de Douala.

«Grands travaux sur la RN3 à Douala. Les hommes et les femmes qui changent la ville ». C’est le titre de l’exposition photo en cours à l’Institut français du Cameroun, antenne de Douala, organisée par l’Agence française de Développement (AFD).

Ainsi, depuis le 24 janvier 2018 et jusqu’à la fin de ce mois de février, le public est invité à découvrir le visage humain du développement et les profils des travailleurs locaux impliqués dans les trois projets d’envergure lancés par le gouvernement camerounais dans la ville de Douala sur l’axe central qu’est la RN3.

Projets qui sont l’aménagement des accès Est et Ouest et la construction du deuxième pont sur le Wouri. Le but de cette vingtaine de portraits, comme l’explique Christian Yoka, le directeur régional Cameroun/RCA/Guinée Equatoriale pour l’AFD, principal financier des projets, « est de montrer que le pays change et que ce sont les fils et les filles de ce pays qui contribuent à ce changement (…).

Ce que nous avons voulu faire à travers cette exposition, c’est de permettre aux hommes et aux femmes impliqués dans ces projets de faire le témoignage de leur parcours de vie et c’est pour ça que vous verrez sur ces photographies qu’il y a très peu d’infrastructures lourdes, essentiellement des visages. » 20 visages sur les près de 1400 employés qui ont travaillé sur les chantiers.

Et comme un chantier fait appel à une multiplicité de compétences, en plus des métiers classiques de conduite de chantier avec par exemple des ingénieurs, des superviseurs de travaux, on y retrouve des secrétaires, des responsables financiers, des responsables d’approvisionnement, etc. Et pour Benjamin Fouin, chargé de mission à l’AFD, « les grands travaux ouvrent des perspectives. On peut entrer avec un métier et en sortir avec un autre. »

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter