Responsive image

Sud: des épaulettes pour 54 policiers à Ebolowa

Regions
Benjamin MVOMO ESSOUMA | 22-02-2018 12:04

La cérémonie était présidée par le gouverneur Félix Nguélé Nguélé à la Place des fêtes de Nko’ovos.

L’ambiance était récemment à la fête à la Place des solennités de Nko’ovos. C’était à l’occasion de la cérémonie de remise des épaulettes à 54 fonctionnaires de police, tous grades confondus au titre des avancements au choix, pour l’exercice 2017.

Le gouverneur a recommandé aux heureux promus d’enlever leurs anciens manteaux pour se revêtir de ceux de la motivation qui leur permet de mieux protéger les populations et leurs biens.

Félix Nguélé Nguélé a dit que cette cérémonie était aussi une occasion idoine d’honorer les promus pour leur dévouement au travail et leur loyalisme sans faille. Selon le gouverneur, cet événement marque le couronnement des efforts que ces fonctionnaires de police ont consenti au service de la nation, en général, et des populations de la région du Sud, en particulier.

Ceci traduit, dans les faits, la nécessité pour la police de maintenir dans ses rangs un personnel professionnellement à point pour faire face à tout type de situation.

Au total, ce sont 54 personnels venus des quatre départements de la région du Sud qui sont promus au grade supérieur. Parmi eux, quatre officiers de police de deuxième grade, un inspecteur de police de 2e grade, quarante-quatre gardiens de la paix principaux et cinq gardiens de la paix de deuxième grade.

Les officiers promus ont été les premiers à recevoir leurs épaulettes. Puis, ont suivi dans l'ordre, les inspecteurs et enfin les gardiens de la paix. A tous ces nouveaux gradés, Félix Nguélé Nguélé a dit qu'il voudrait désormais « voir sur le terrain, des policiers à la moralité propre, qui symbolisent des hommes d'honneur au service de tous et de chacun.»

Il a insisté: «Votre présence au sein de vos unités respectives doit se faire ressentir par une plus-value en terme de rectitude morale et intellectuelle et par un recul de la criminalité et du grand banditisme ».

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter