Responsive image

Consommation: 47 tonnes de lait impropre détruites

Regions
Alliance NYOBIA | 23-02-2018 10:49

La cargaison de produits de la marque Lactalisbroyée mercredi à Douala, sur instruction du Mincommerce.

Retirés du marché par des éléments de la délégation régionale du ministère du Commerce, des milliers de cartons et boîtes de lait de la marque Lactalis ont fini broyés par des engins. C’était ce mercredi 21 février à Douala, sur le site de la décharge d’Hysacam dans le 3e arrondissement.

L’opération, instruite et supervisée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, s’inscrivait dans le cadre de la protection des consommateurs, et notamment des enfants.

Le Mincommerce a donné plus de détails aux médias au sujet de ces laits contaminés : « L’actualité liée aux produits Lactalis a pris de l’ampleur en France, avec une mobilisation sans précédent des associations de défense des droits des consommateurs. » La mesure prise par la direction de l’entreprise française était de rapatrier les produits.

Mais le gouvernement camerounais a choisi de détruire la cargaison impropre à la consommation, a expliqué le Mincommerce. De fait, rien ne garantissait aux autorités qu’une fois rapatriés, ces produits douteux n’auraient pas pu, par des chemins détournés, se retrouver à nouveau sur nos marchés et dans nos grandes surfaces. Dans ce contexte, l’application du principe de précaution s’imposait.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter