Candidatures aux sénatoriales: le Conseil électoral examine les dossiers

Politique
Alexandra TCHUILEU N. | 26-02-2018 16:08

Dès ce lundi, l’instance d’Elections Cameroon va procéder à l’évaluation des différentes listes de sénateurs déposées par les partis politiques pour le scrutin du 25 mars prochain.

Neuf partis politiques participent finalement aux élections sénatoriales du 25 mars prochain. Information confirmée au lendemain de la clôture du dépôt des dossiers de candidatures, jeudi 22 février dernier à Elections Cameroon (Elecam) à Yaoundé. Maintenant, le Conseil électoral va prendre le relais.

Au regard du code électoral, en son article 231 alinéa 3, « quinze jours au moins avant la date du scrutin, le Conseil électoral arrête et publie la liste des candidats. Notification en est faite immédiatement au Conseil constitutionnel ».

Etant donné que le scrutin est fixé au 25 mars, le Conseil électoral a dès lors jusqu’au 10 mars prochain pour publier la liste des candidats retenus. A cette date, le Conseil constitutionnel, dont les membres ont été nommés par décret présidentiel le 07 février dernier, aura déjà été installé.

En effet, le Parlement a été convoqué en Congrès pour le 06 mars prochain à l’effet de recevoir le serment des onze membres du Conseil constitutionnel.

Par ailleurs, pour les élections sénatoriales, les contestations, réclamations en cas de rejet ou d’acceptation d’une candidature, ainsi qu’à celles portant sur la couleur, le signe ou le symbole adopté par un candidat ou une liste de candidats sont soumises à l’examen du Conseil constitutionnel dans un délai maximum de deux jours.

Ainsi, le Conseil électoral peut accepter ou déclarer irrecevable une candidature, comme le prévoit l’article 125 du Code électoral.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter