Responsive image

Développement: du concret pour Manoka

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 26-02-2018 13:54

Des projets de soutien à l’économie locale annoncés jeudi, à l’occasion d’une visite du Minepat.

Divers projets annoncés pour 2018 au profit de Manoka (qui constitue l’arrondissement de Douala 6e, composé de 24 îles). Ce jeudi 22 février, à l’occasion d’une visite de travail du ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) dans cet arrondissement, on a pu en apprendre plus sur la volonté de l’Etat d’en impulser le développement.

De fait, Louis Paul Motaze, qu’accompagnait notamment le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, a signé avec Ernest Edimo, maire de Douala VI, un protocole d’entente pour la mise en oeuvre de la stratégie de développement socioéconomique de Manoka.

Parmi les projets annoncés, la mise sur pied d’une unité de production de glace (d’une capacité de 5 tonnes/jour) et de conservation de produits halieutiques (la pêche est l’activité principale dans l’arrondissement, mais plus de la moitié de la production est perdue faute de moyens de conservation), la construction et l’équipement d’un bloc administratif et d’un logement d’astreinte, la construction d’une chambre froide ayant une capacité de stockage de 50 tonnes.

Il est en outre prévu la fourniture et l’installation d’appareils frigorifiques, la construction d’une centrale solaire, d’une adduction d’eau, et des aménagements divers (voie d’accès au site, parkings, espaces verts) etc. L’enveloppe globale est estimée à environ 780 millions de francs.

Le Minepat a rappelé que le projet de modernisation de Manoka est le résultat d’une promesse du chef de l’Etat. « Nous sommes donc ici pour traduire une volonté présidentielle », a déclaré Louis Paul Motaze, soulignant par ailleurs qu’en raison des changements climatiques, la mangrove de Manoka devait être davantage protégée. Sur ce plan, il est donc question de mener des actions pour sa préservation.

Les populations, venues de tout l’arrondissement, ont manifesté leur joie et leur reconnaissance pour ce qui les attend. Certains, comme Jonas T., pêcheur, originaire de l’Extrême-Nord, se prennent à rêver de lendemains meilleurs pour les habitants.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter