Responsive image

Candidatures: les dossiers à la loupe

Politique
MESSI BALA | 27-02-2018 08:38

Une session de plein droit du Conseil électoral d’Elections Cameroon s’est ouverte hier.

Place au Conseil électoral après le dépôt des listes de candidatures soumises par les partis politiques voulant prendre part à l’élection des sénateurs. Enow Abrams Egbe, président du Conseil électoral d’Elections Cameroon (Elecam) et ses collègues ont lancé hier le processus d’examen des dossiers de candidature.

Ils se réunissent à huis clos à la salle VIP du Palais des Sports de Yaoundé à Warda. Difficile pour le reporter d’accéder à ce lieu facile d’accès en temps ordinaire.

Néanmoins, d’après les informations glanées sur place, le Conseil électoral va poursuivre son travail dans ce lieu au moins jusqu’au vendredi 2 mars prochain. La direction générale des Elections a déclaré avoir reçu des listes de neuf partis politiques. C’était le 22 février dernier, date butoir de réception de ces documents de candidature. La DGE a donc transmis ces dossiers au Conseil électoral.

Au regard du Code électoral, en son article 231 alinéa 3 : « Quinze jours au moins avant la date du scrutin, le Conseil électoral arrête et publie la liste des candidats. Notification en est faite immédiatement au Conseil constitutionnel ».

Le Conseil électoral peut accepter ou déclarer irrecevable une candidature, comme le prévoit l’article 125 du même Code électoral. L’élection des sénateurs étant convoquée par le président de la République pour le 25 mars 2018, le Conseil électoral a dès lors jusqu’au 10 mars prochain pour publier la liste des candidats retenus.

A cette date, le Conseil constitutionnel, dont les membres ont été nommés par décret présidentiel le 7 février dernier, aura déjà été installé. En effet, le Parlement a été convoqué en Congrès pour le 6 mars prochain à l’effet de recevoir le serment des onze membres du Conseil constitutionnel.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Paludisme: la cote d’alerte

Societe
Jeanine FANKAM | 25-04-2018 12:55 0 0

Le Cameroun compte parmi les dix pays les plus touchés du monde. C’est le diagnostic posé au moment où on célèbre la Journée mondiale de lutt...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter