Responsive image

Makepe: une barrière atterrit dans le voisinage

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 27-02-2018 08:54

Le bilan, qui fait état de dégâts matériels, aurait pu être plus lourd en cas de présence humaine.

La barrière en matériaux provisoires, au dessus de la toiture du groupe scolaire « Le Paradis des Anges », a été emportée par le vent pendant la pluie qui s’est abattue sur Douala dans la nuit de dimanche à lundi. L’ouvrage a fini sa course dans le domicile d’une voisine de l’établissement, l’écrivaine Calixte Beyala. Nous sommes au quartier Makepe – Douala nord.

Plus de peur que de mal finalement. Juste des dégâts matériels. Mais, observera un témoin, « ça aurait pu causer des pertes en vies humaines, car la barrière est tombée sur l’espace de vie de la famille » de l’écrivaine. Rencontrée sur les lieux, la romancière précise qu’elle et sa famille aiment d’ailleurs passer du temps en journée à cet endroit. Cela dit, seuls certains plants et des arbres fruitiers ont été endommagés par la chute de la barrière. Le bâtiment qui abrite ce groupe scolaire, quant à lui, n’a pas subi de dommages, et les enfants y recevaient normalement des enseignements ce lundi matin.

Rappelons qu’il y a quelques mois, un désaccord est survenu entre la promotrice de l’établissement et quelques voisins. Lesquels estimaient que le site où se trouve l’école actuellement n’est plus approprié pour des enfants. Saisi, le préfet du Wouri, Joseph Bertrand Mache, avait demandé la délocalisation pour un autre site plus approprié et mieux aéré. Toutefois, on était à ce momentlà à deux jours de la rentrée scolaire 2017-2018, et de nombreux parents y avaient déjà inscrit leurs enfants.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter