Ouest : le chef Fontsa-Touala intronisé

Regions
Eric Vincent FOMO | 01-03-2018 09:43

Fontsa-Touala (Menoua) – Par neuf fois, Joseph Cédric Kemdeng Donfack s’assoit et se relève sur la chaise sacrée. Une fois ce rituel achevé, l’assistance pousse des cris de joie. Le nouveau chef Fontsa-Touala vient ainsi d’être intronisé par ses pairs devant le préfet de la Menoua, Joseph Confiance Balungeli Ebune, et une foule venue de tous les coins du pays et même de la diaspora  pour présider aux destinées de ce groupement situé dans l’arrondissement de Fokoué, département de la Menoua.

Le nouveau souverain Fontsa-Touala a été saisi le 28 octobre 2017, lors des obsèques de son père, SM Martin Donfack Kemdeng, décédé en septembre 2017.

Après 112 jours au Lefem (La’akam), celui qui a 24 ans, est intronisé comme 9è chef des Fontsa-Touala et devra conduire son peuple vers le développement tout en maintenant la paix, l’unité et le vivre ensemble. C’est la quintessence même du message du président du sénat  lu au cours de cette cérémonie.

Le chef Fondjomokwet qui a présidé le cérémonial d’intronisation, de SM Yves Kamga Djombissié, a rappelé que le nouveau roi a bravé toutes les épreuves du La’akam. Son initiation s’est accomplie avec succès. Il lui a prescrit d’être un chef engagé, sage et prêt à cogner à n’importe quelle porte pour le développement de Fontsa-Touala. Mais il ne sera fort et puissant et ne pourra relever les défis auxquels le groupement est confronté sans le soutien de son peuple.

Le prince Ernest Kuete Kemdeng, au nom de la famille royale, a promis que la famille va rester unie et que le nouveau souverain sera bien encadré pour réussir sa mission. Le président du comité d’organisation, le Pr François Anoukaha, a rappelé que le groupement Fontsa-Touala vient de refermer une page de son histoire et d’en ouvrir une autre. Il a rassuré les populations présentes que les élites ne ménageront aucun effort pour apporter tout le soutien dont aura besoin le nouveau roi.

SM Joseph Cédric Kemdeng Donfack compte bien être l’homme de la nouvelle ère qui s’ouvre à Fontsa-Touala. Dans son premier mot de circonstance, celui qui est titulaire d’un Bachelor en management a invité son peuple à rêver avec lui, à rêver d’un groupement uni, jaloux de son intégrité territoriale, fusionnant tous ses fils, intégrateur de toutes les composantes sociologiques.

Le nouveau roi rêve d’une jeunesse qui ose et qui mettra toute sa créativité  au service du groupement et du pays en général. Il a promis de n’avoir aucun camp, si ce n’est celui de la justice et du mérite.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter