Kiosque: la mue d’Intégration

Culture
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 01-03-2018 09:56

 L’hebdomadaire d’informations de la zone Cemac a profité de son 300e numéro pour présenter un nouveau visage.

Un nouvel élan. C’est en novembre dernier que le journal Intégration, l’hebdomadaire d’informations de la zone Cemac a marqué un nouveau départ à travers son 300e numéro. Le directeur de publication, Thierry Ndong et son équipe ont mis les petits plats dans les grands pour marquer les esprits des lecteurs.

Ainsi, la rupture est d’emblée visible sur la forme : un nouveau logo ressortant la carte de l’Afrique, une nouvelle maquette valorisant autant l’illustration que le texte, l’habillage original des pages, etc. « Les nouveaux habits du journal l’Intégration portent un nouvel élan, tout en gardant le positionnement initial, assez bien rendu par notre signature : La Tribune des Communautés », a expliqué le Dp.

Dans le fond, le journal se décline en quatre grands mouvements. D’abord, les pages Intégration nationale qui traitent de l’actualité dans les communautés. Il s’agit dans un premier temps des communautés locales ou de la diaspora camerounaise.

Dans le second des communautés étrangères en terre camerounaise. Ensuite, les pages intégration (sous) régionale qui traitent des problématiques y relatives à travers un supplément Afrique centrale.

Puis, les pages consacrées à l’intégration africaine/monde. Celles-ci abordent l’intégration aux niveaux continental et mondial. Enfin, les pages panorama. Il s’agit des « dossiers, la Vie des entreprises, les portraits – découvertes, les contre-enquêtes…

« C’est à travers ces derniers formats que nous traitons en profondeur et sans tabou tous les sujets d’ordre général dignes d’intérêt, autant au Cameroun que dans la sous-région, le continent ou le monde entier », poursuit Thierry Ndong.

Créée en juin 2008, cette publication est comme le rappelle son Dp, « l’arbre en forêt qui se nourrit de son environnement. Il grandit et se rend utile à ses riverains, à son pays, à sa sous-région, à son continent et au monde entier ».

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter